Mon compte Devenir membre Newsletters

MegaCitiz, le site axé French Tech

Publié le par

Pour développer l'activité, Armand Pellin, responsable de MegaCitiz.com, spécialisé dans la vente d'objets connectés mise sur une communication calée au millimètre. Un choix pertinent puisque son chiffre d'affaires progresse chaque mois.

MegaCitiz, le site axé French Tech

Passionné de technologie, Armand Pellin, 31 ans, a porté au sein de la société Ulysactive (filiale de Sapiens Group) qui l'emploie, le projet de développement du site MegaCitiz.com, mis en ligne le 1er septembre 2015 et qui distribue des objets connectés (montres, bracelets, drone, caméra, etc.). Son objectif : proposer fin 2017 un catalogue de 1 000 références, dont la moitié sera issue de la French Tech.

"Nous serons toujours à la pointe avec les produits des grandes marques, mais l'idée est d'offrir une alternative en face de chaque référence", explique-t-il. Le site, qui commercialise aujourd'hui 300 produits, a déjà noué des partenariats avec des start-up françaises comme Bidulandco (clé USB, batterie externe), Kiwi Box (borne de chargement pour smartphone) ou encore 42Tea (cube à thé connecté). Des partenariats qui vont plus loin que la simple relation commerciale, puisque MegaCitiz communique en phase pré-industrielle sur les tests réalisés, les campagnes de crowdfunding, etc.

Un blog fédérateur

La communication est la clé de la stratégie de la plateforme. Pour développer ses ventes, Armand Pellin parie sur les échanges avec une communauté de passionnés, réunie autour du projet. À date, la page Facebook de MegaCitiz compte environ 1 500 followers, le compte Twitter 600 abonnés, le blog attire près d'un millier de lecteurs.

Armand Pellin, responsable de MegaCitiz.com

"Le blog est au coeur du dispositif, il est presque aussi important que le site e-commerce, nous y publions des actualités sur le secteur des objets connectés, nous y présentons des produits en avant-première, des résultats de tests, il s'agit vraiment du support fédérateur", commente le responsable du site. MegaCitiz a bénéficié d'un investissement de 150 000 euros au départ et injecte chaque mois entre 5 000 et 6 000 euros pour faire évoluer ses plateformes Web. Des développements effectués en interne.

"Nous avons choisi la technologie Symfoni, un Framework libre écrit en PHP 5, créée par l'agence web française SensioLabs, parce qu'elle nous permet de développer une plateforme sur mesure à très forte valeur ajoutée technique, capable d'évoluer à moindre coût et totalement sécurisée", ajoute Armand Pellin. Car à côté de la communication, l'autre axe stratégique du site est la transparence vis-à-vis des internautes, la sécurisation des paiements, le respect des données personnelles, etc.

MegaCitiz, qui souhaite devenir le LDLC des objets connectés, n'a pas encore bouclé son premier exercice mais voit son chiffre d'affaires mensuel (environ 50 000 €) progresser de plus de 10% tous les mois, au même rythme que sa communauté. Le site ouvrira son offre à la Belgique et au Luxembourg dès le 1er juillet, puis aux principaux pays européens d'ici fin 2017.

Son conseil :

Respecter les clients en misant sur la transparence et la proximité notamment via la mise en place d'une hotline accessible, voilà la clé de la réussite, tout comme la communication et la visibilité.