Mon compte Devenir membre Newsletters

PriceMinister se réinvente avec le click and collect

Publié le par

La marketplace met l'accent sur la fidélisation de ses clients et parie sur le rapprochement acheteur-vendeur.

PriceMinister se réinvente avec le click and collect

© commons.wikimedia.org

Après une année 2015 compliquée, Priceminister (groupe Rakuten) lance sa contre-offensive. Les deux principaux chantiers de la plateforme au second semestre résideront dans la fidélisation de ses clients et la mise en relation des acheteurs et des vendeurs. Pour ce faire, Priceminister a déjà lancé le 23 mai dernier "Priceclub". Le concept? En plus des réductions habituelles, l'utilisateur obtient 5% du remboursement de son panier (7% sur la plateforme mobile), sous la forme de "superpoints" à destination des achats futurs. "L'objectif avec Priceclub est de susciter chez nos membres un sentiment d'appartenance", explique Jonathan Gorges, directeur commercial chez Priceminister. "Nous recherchons un retour spontané. Depuis sa mise en service, Priceclub rassemble déjà des dizaines de milliers d'inscrits", ajoute-t-il.

L'autre axe de travail de la marketplace consiste en une réorientation de la relation acheteur-vendeur. Dans ce chantier, la géolocalisation est appelée à jouer un rôle central, en invitant les utilisateurs à retirer leurs achats directement chez le vendeur. Ce dernier s'assure une visibilité par le biais d'une "Super Boutique" présente sur le site. En s'orientant ainsi vers le modèle du "click and collect", PriceMinister embrasse clairement la mode de l'hyperlocal. "Nous voulons un mélange entre un site de petites annonces et un site de logistique ultra-rapide", ajoute Jonathan Gorges. "Avec un achat rapide et un retrait en magasin, nous avons comme perspective d'économiser des coûts de livraison". Des économies qui s'adressent tout particulièrement aux produits très encombrants, qui impliquent souvent un budget de livraison important et une logistique complexe.

Pour ses utilisateurs, Priceminister compte sur la géolocalisation comme un outil de rapprochement entre vendeurs et acheteurs. La mise au contact de l'acheteur avec la boutique physique et ses produits, en plus de générer d'éventuelles ventes additionnelles, vise à lever la méfiance vis-à-vis du vendeur. " L'objectif de PriceMinister est de créer une vraie relation de fidélité et de confiance entre les marchands et leurs clients", déclare Jonathan Gorges. "Un client qui a visité la boutique physique d'un commerçant relativement proche de chez lui et qui en apprécie le choix proposé et la relation humaine avec ce marchand, y reviendra plus régulièrement, en passant par sa Super Boutique, ce qui lui permettra aussi de vérifier la disponibilité des produits et de profiter de tous les avantages que nous proposons dans le PriceClub".

Pour assurer l'efficacité de son nouveau système, PriceMinister a du développer un important réseau de partenariats avec les vendeurs, à commencer par les grandes marques. "Le click and collect se veut un relais de croissance pour nous. Dès lors qu'une opposition frontale face aux grandes marques s'avère inutile, nous avons pris le parti de développer leurs ventes pour gagner de l'argent. Pour PriceMinister, c'est aussi la porte d'entrée à de nouveaux territoires: nous voulons devenir une place où l'on peut tout trouver", explique Jonathan Gorges . Pour y parvenir, la marketplace pourra s'appuyer sur une importante base d'utilisateurs: 17 millions de membres en juillet 2016.