Mon compte Devenir membre Newsletters

4 nouveautés pour faire remonter votre commerce dans les recherches Google

Publié le par

Pour trouver des clients près de chez vous, il est nécessaire de soigner votre référencement local. Voici ce qui pourrait changer dans Google ces prochains mois et impacter votre stratégie en la matière.

4 nouveautés pour faire remonter votre commerce dans les recherches Google

Soigner votre référencement local, c'est faire en sorte que les internautes effectuant une recherche géolocalisée sur Google (typiquement, un type de commerce - restaurant, pizzeria, librairie... - accolé à un nom de ville) tombent sur votre magasin en tête des résultats. C'est d'autant plus intéressant pour vous que les personnes effectuant ce type de requête sont souvent des " prospects chauds ", ayant une forte intention d'achat sur le moment. Une manne à côté de laquelle il serait dommage de passer...

Afin d'optimiser vos pratiques, il faut savoir tout d'abord que l'algorithme de Google change tout le temps. D'autant que le moteur de recherche " en est à une période charnière en matière de référencement local. Il s'interroge aussi sur l'avenir et les usages de Google+. Il opère actuellement une sorte de migration ", observe Olivier Andrieu, consultant SEO et gérant d'Abondance, site d'information sur le référencement et les moteurs de recherche. Pas de règle immuable donc, mais une évolution permanente qui oblige les entreprises à se repositionner sans cesse. Toutefois, ces changements peuvent être majeurs ou de faible importance, n'obligeant pas à revoir toute sa stratégie chaque jour.

Par ailleurs, la firme de Mountain View ne communique généralement pas sur l'évolution des critères pris en compte. Ce qui n'est pas pour faciliter la tâche des professionnels. Voici quatre tendances à suivre pour placer votre commerce en première position dans les recherches de Google.

1. Toujours plus de recherches locales sur mobile

La consultation d'Internet sur mobile a désormais dépassé celle sur ordinateur de bureau. Selon Google, c'est le cas dans dix pays depuis mai 2015. Une tendance qui impacte le référencement, naturel en premier lieu, mais aussi local. " Pour être visible sur des écrans plus petits, il faut passer au responsive design et offrir des contenus adaptés ", explique Thibault de Vergnette, directeur associé de l'agence de webmarketing Alesiacom, en charge du pilotage du pôle SEO. Autrement dit : adapter l'ergonomie de son site web à l'écran plus réduit du smartphone et privilégier des contenus courts. Un travail qui permet d'être mieux référencé mais aussi d'améliorer l'expérience utilisateur.

2. L'explosion d'un nouveau type de mots-clés

Non seulement les pratiques vont vers plus de mobilité, mais elles pourraient aussi de plus en plus intégrer la recherche vocale. " C'est la deuxième tendance à prévoir pour 2016 ", indique Thibault de Vergnette. Au lieu de taper deux ou trois mots-clés dans la barre de recherche, l'internaute dictera directement sa requête à Google. Ce qui lui fera utiliser, mécaniquement, plus de mots.

D'où, selon l'expert, une explosion à prévoir des mots-clés longue traîne [des mots moins recherchés par les internautes mais qui peuvent malgré tout, en cumulé, permettre de créer un trafic significatif vers un site, NDLR]. " Pour une TPE, c'est intéressant car sur les mots-clés les plus usuels elles sont davantage en concurrence avec des mastodontes ", analyse-t-il. Par exemple, les pizzerias appartenant à des réseaux ou des chaînes ont, a priori, plus de moyens que les restaurants de quartier pour remonter en tête sur les termes " pizza Paris ".

Et l'expert de poursuivre : " Les TPE doivent se saisir de l'opportunité et changer leur stratégie en matière de mots-clés. Par exemple, qu'elles se positionnent non plus sur " pizza Marais " mais sur " pizza pas chère près du Marais "".

Pour identifier les mots-clés les plus pertinents, vous pouvez utiliser Google AdWords ou Google Suggest.

Découvrez en page 2 d'autres bonnes pratiques pour remonter dans Google