Mon compte Devenir membre Newsletters

[Témoignage] Vendre à l'international avec les places de marché

Publié le par

Les places de marché sont un bon moyen de vendre à l'international. Monim Khiari, propriétaire de BeautyFrench75 sur eBay, réalise près de 75% de son chiffre d'affaires à l'étranger. Il nous livre ses conseils.

[Témoignage] Vendre à l'international avec les places de marché

C'est d'abord en tant que particulier que Monim Khiari, propriétaire de la boutique de cosmétiques en ligne BeautyFrench75, commence à vendre sur eBay en 2005. "J'avais un découvert bancaire et mon salaire ne suffisait pas à le combler. Je connaissais une boutique à Paris qui vendait des produits de beauté de marques moins chers, j'ai commencé à les revendre sur le Web. Cela a tout de suite bien marché", raconte-il. Très vite, il quitte son poste dans les ressources humaines pour se consacrer à sa boutique en ligne.

Des ventes dans 90 pays

Monim Khiari, fondateur de BeautyFrench75 sur eBay.

Monim Khiari débute son activité avec un compte eBay pour particulier puis bascule en statut professionnel. Pour sa plateforme e-commerce, il décide de sélectionner Prestashop. En 2013, il devient auto-entrepreneur, puis en 2014, il s'associe avec son fournisseur. Il obtient le label "top fiabilité" d'eBay, afin de pouvoir vendre à l'international. "Mon choix pour eBay s'est fait grâce à cette possibilité de vendre dans n'importe quel pays." Aujourd'hui, Monim Khiari exporte dans 90 destinations répartis sur les cinq continents, un nombre qui a doublé par rapport à 2014.

L'international représente 75% du chiffre d'affaires de l'entreprise, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie, aux États-Unis et en France, ces principaux marchés. "Je connais une croissance internationale qui permet à mon entreprise de ne pas souffrir de la crise actuelle. Et contrairement aux autres acheteurs qui ferment certains pays, j'ouvre à la vente partout. Je teste la destination en suivant les colis, et s'ils sont arrivés à bon port , je maintiens l'activité", souligne l'entrepreneur. Récemment, la décision de fermer le Mexique et l'Arménie a ainsi été prise. Par ailleurs, Monim Khiari justifie son succès par "des prix plus bas que la concurrence". Il travaille uniquement avec La Poste pour ses envois. "L'offre Paquet prio international me permet d'envoyer des marchandises jusqu'à 2 kg. En cas de dépassement, je divise l'envoi en plusieurs colis."

Création d'un site Web pour l'international

A noter, un site Web destiné à l'international a été ouvert comme l'explique Monim Khiari : "Certaines marques de cosmétique n'autorisent pas la vente de leurs produits sur des places de marché en France", précise-t-il. Pour développer sa clientèle, l'entrepreneur utilise Google shopping pour les pays anglo-saxons. "J'ai également investi dans Google Adwords, mais aussi dans les comparateurs de prix et dans une dizaine de places de marché européennes."

Résultat ? BeautyFrench75 compte aujourd'hui plus de 300 références et réalise un chiffre d'affaires de 300 000 euros, selon le dirigeant. Un chiffre qu'il ambitionne de doubler en 2015.

Ses conseils :

En créant mon activité sur eBay, j'ai immédiatement eu accès à une clientèle mondiale. J'ai pu tester mes produits et leurs prix sur chaque marché grâce aux statistiques proposées, en modifier le positionnement progressivement, tout en prenant finalement très peu de risques et en optimisant mes stocks (je n'avais pas à acheter en amont, mais seulement lorsque la commande était passée). Le choix du transporteur est crucial : il faut bien négocier en amont et proposer le suivi de ses expéditions à l'international, même pour des petits paquets, il est primordial d'apporter une réponse au client lorsqu'il souhaite savoir où est son produit. Enfin, il faut bien choisir son agence pour créer son site Internet, qu'elle connaisse les standards du e-commerce à l'international et, plus généralement, bien s'entourer professionnellement, ne pas hésiter à se faire conseiller.