Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Touchiz: à petite équipe, grande logistique

Publié le par

Touchiz, spécialisé dans la vente d'accessoires pour smartphones et tablettes, automatise la totalité de son approvisionnement et de sa préparation de commande via une solution développée en interne et adaptée à un acteur de petite taille.

[Étude de cas] Touchiz: à petite équipe, grande logistique

Automatisation de la gestion des stocks, prévision du cycle de vie produit... les innovations logistiques ne sont pas réservées aux grands acteurs de l'e-commerce. Touchiz, site de vente en ligne roannais spécialisé dans les accessoires pour tablettes et téléphones mobiles, en apporte la preuve. La plateforme fondée en 2014 ne compte que trois employés sur site, pour plus de 8000 références de produits en stock. "Nous avons commencé notre activité en vendant des tablettes puis nous sommes réorientés rapidement vers les accessoires, en raison des coûts de service après-vente trop importants, explique Steve Queroub, fondateur de Touchiz. Les accessoires constituaient un marché à conquérir pour l'e-commerce car les supermarchés se cantonnaient aux étuis pour iPad et à des étuis génériques pour Android. Seule une plateforme en ligne pouvait proposer une multitude de produits capables de s'adapter exactement (notamment à l'emplacement de prises, qui varient selon les appareils) à chaque modèle."

Suite au déclin progressif des ventes de tablettes (entre -10 et -20% par an à partir de 2015), l'entreprise élargit sa gamme et s'attaque au marché, très convoité, des coques et étuis pour smartphone. À la différence de concurrents tels que The Kase, spécialisés dans la personnalisation des quelques références les plus répandues, l'équipe de Touchiz propose des étuis pour tous les nouveaux modèles, quelle que soit leur marque, soit environ 200 téléphones par an, sans frais de livraison. Les étuis sont vendus entre 19 et 39 euros, soit un tarif équivalent à celui de la concurrence.

Une solution logistique développée en interne

"La gestion de stocks est donc critique et il nous est indispensable de pouvoir prédire le cycle de vie des produits, afin d'éviter les stocks d'invendus, car le marché bouge très vite", précise Steve Queroub. Pour y parvenir, l'entreprise, qui a fait appel à Prestashop pour la partie front-end de son site responsive, mise sur une solution logistique entièrement développée en interne. "En effet, Prestashop demeure facile à installer mais présente des difficultés lorsque nous tentons de sortir des fonctionnalités proposées par défaut, signifie Steve Queroub. Les solutions "mid-range" n'existent pas réellement. Les grands acteurs utilisent des solutions onéreuses, tandis que les TPE/PME effectuent encore une grande partie du travail à la main."

"De l'achat chez le fournisseur jusqu'à l'émission de l'étiquette d'envoi, tout est automatisé: la gestion des stocks, le réassort, l'analyse des statistiques de vente (notamment en fonction des téléphones fournis par les opérateurs avec certains forfaits), la prévision de la durée de vie d'un produit, tout est géré par des bots", décrit le dirigeant. Un Samsung d'entrée de gamme connaît un pic de vente avant que l'engouement ne retombe, un iPhone possède une durée de vie plus longue... Ces tendances permettent de réduire les stocks au minimum. L'outil prend également en considération la période de l'année et anticipe les pics d'activité à Noël, par exemple, puis pondère les statistiques en fonction de ces données.

Les résultats suivent: Touchiz constate une augmentation de son chiffre d'affaires comprise entre 40 et 50% chaque année depuis trois ans, pour une équipe très restreinte. L'entreprise est rentable à l'heure actuelle.

Une croissance à peu de frais

Autre caractéristique du processus de traitement de commandes: le papier est totalement absent, toutes les opérations sont réalisées sur tablette. Le préparateur de commandes manie un chariot équipé d'une tablette synchronisée avec le logiciel dédié, lequel indique ce qu'il faut "picker" et est relié à une "douchette" et indique si un produit est manquant. Le système est scalable: "Nous n'avons pas besoin de trois fois plus d'employés pour vendre trois fois plus de produits, grâce à ce système, indique Steve Queroub. Une augmentation de 50% du nombre de commandes nécessite l'embauche d'un collaborateur supplémentaire seulement. Avec notre plateforme, un préparateur de commandes peut faire 50 expéditions par heure."

Le fondateur souligne l'importance de l'automatisation: "Le temps d'un petit acteur est réparti entre un volet commercial et un volet opérationnel. Pour nous développer, il nous a fallu dégager du temps sur la partie logistique, extrêmement chronophage."

Et pour l'avenir? Touchiz prévoit d'élargir sa gamme et ambitionne une augmentation de 30% de son chiffre d'affaires l'année prochaine. Son dirigeant envisage par ailleurs de vendre les services de Touchiz en matière de logistique à d'autres entreprises e-commerce de petite taille. Un bel exemple d'innovation frugale.

Ses conseils
  • Ne pas sous-estimer les dépenses relatives aux Adwords.
  • Au moment de choisir sa solution logistique, il convient de choisir une solution capable d'évoluer avec son activité. En effet, il est sage de partir du principe que l'on ne sait pas exactement ce que l'on vendra dans un an.
  • Ne pas sous-estimer le temps de préparation de commande.
  • Bannir le papier dès le début de l'activité. L'impression des étiquettes, notamment, doit être automatique, ainsi que les notifications et l'envoi des numéros de suivi. De même, acquérir une "douchette" s'avère obligatoire immédiatement, car un picking manuel augmente le risque d'erreur et, par conséquent, le travail de SAV.