Mon compte Devenir membre Newsletters

"La page Facebook est la vitrine des TPE-PME sur le Web"

Publié le par

Avec 21 millions de Français qui se connectent tous les jours à Facebook, le réseau social est un carrefour d'audience conséquent pour les entreprises. Bérengère Thétiot, responsable développement PME de Facebook, présente les outils mis à la disposition des TPE-PME.

'La page Facebook est la vitrine des TPE-PME sur le Web'

Pourquoi Facebook s'intéresse aux TPE-PME ?

En France, nous recensons 3 millions de TPE-PME mais avec un faible taux de digitalisation. En 2014, seules 42% des PME françaises disposaient d'un site web, alors qu'elles en ont besoin pour renforcer leur compétitivité et développer leur activité.
Aussi, nous leur proposons un produit gratuit qu'est la page Facebook pour leur permettre d'avoir une vitrine sur internet et de toucher les 29 millions d'utilisateurs actifs que nous avons sur le marché français. Et 69% d'entre eux vont se connecter avec une TPE-PME en likant sa page. Il y a un réel intérêt des utilisateurs...

Quelles solutions proposez-vous ?

Facebook For Business propose en ligne des solutions en fonction des objectifs commerciaux : développer les ventes en magasins, augmenter les ventes en ligne, lancer un nouveau produit, construire sa notoriété, promouvoir une application mobile... Tout dépend du coeur du métier de l'entreprise. Nous travaillons avec différentes PME et de diverses tailles : des artisans, des commerçants, des entreprises de B to B, des pure-players. Elles ont donc des stratégies marketing différentes, par contre elles ont toutes le même objectif de développer leur activité. Le premier outil que nous proposons est la création de la page Facebook, la vitrine des entreprises sur internet, cela se fait en quelques clics. La page permet d'engager un contact avec ses clients et ceux potentiels. Et nous avons mis en place une plateforme : le gestionnaire de publicité. Pour aider les entreprises à gérer plus facilement leurs campagnes publicitaires, Facebook a lancé l'application Ads Manager. Elle permet aux entreprises de créer de nouvelles campagnes, gérer les campagnes existantes ou suivre les performances des publicités depuis leur mobile. Enfin la force de Facebook reste son ciblage. Les utilisateurs donnent des informations personnelles : sexe, âge, adresse, statut, etc. Celles-ci permettent aux sociétés de pouvoir affiner leur ciblage publicitaire concernant les consommateurs.

Quels sont les résultats ?

Dans le monde, nous avons 30 millions de sociétés qui ont une page Facebook, nous avons plus de 2 millions de TPE-PME qui font de la publicité sur notre réseau social. Et en France, nous sommes de plus en plus sollicitées par les entreprises. Nous avons lancé une étude avec le cabinet Deloitte, publiée en janvier 2015, qui a montré que Facebook avait contribué à la création de 78 000 emplois en France l'année dernière et plus de 7 milliards de dollars d'activité économique.

Qu'est-ce qui est le mieux pour une entreprise, créer une page ou faire de la pub sur votre réseau ?

Il faut d'abord créer une page, cela va permettre à l'entreprise d'être présente sur internet et de pouvoir communiquer avec ses clients existants. Et seulement quand elle s'est familiarisée avec cet outil de commencer à lancer des campagnes publicitaires pour développer son activité et trouver de nouveaux clients. Il est important de respecter les étapes. Nous avons mis en place des services d'accompagnement pour les entreprises qui souhaitent se lancer sur Facebook. Et à partir du moment où les clients utilisent notre réseau social, toutes les sociétés sont concernées car la force de Facebook c'est justement son audience. L'entreprise choisit le budget qu'elle souhaite mettre dans la publicité pour atteindre ses objectifs : cela peut aller d'un euro par jour à 100 000 euros par exemple.

Pouvez-vous nous donner des exemples de campagnes ou de PME qui ont été particulièrement efficaces ?

Nous avons par exemple un restaurant à Lille Las Tapas qui souhaitait attirer plus de clients grâce à Facebook, car il n'arrivait pas à remplir toutes leurs tables le midi. Leur campagne publicitaire a permis de doubler la clientèle. Le restaurant a divisé l'investissement publicitaire global par deux grâce à notre outil publicitaire. Dans l'e-commerce, nous citons souvent The Tops,un e-concept store. Le fondateur a créé une page Facebook avant de même lancer son site e-commerce comme un outil de test. La page leur a permis de voir si leur produit pouvait marcher. Il a eu un retour sur investissement de 300% et 85% de ceux qui arrivent sur le site via notre réseau social sont de nouveaux clients.

Les entreprises n'ont-elles rien à perdre à entrer dans cette communication directe? Quelles sont les précautions à prendre ?

C'est une question que les entreprises nous posent souvent lors de salons. Je recommande toujours à une entreprise de ne pas poster sur sa page plus de deux à trois fois par semaine. Quand vous publiez trop souvent, les abonnés vont avoir trop de notifications. Pour autant, il ne faut pas oublier qu'il y a une réelle envie des Français de soutenir le made in France et d'accompagner les entreprises locales, de les aider à se développer. Les TPE-PME doivent travailler leur stratégie marketing et de communication sur Facebook : avoir un calendrier de publications pour qu'elles sachent à quel moment elles souhaitent publier. Elles doivent toujours regarder l'engagement : si les fans aiment la publication, la commente, le partage.

Avez-vous mesuré le retour sur investissement des pubs publiées sur Facebook ?

C'est difficile d'y répondre car cela dépend du secteur d'activité et de la stratégie publicitaire mise en place.

Comment fonctionne et coûte la pub géolocalisée ?

Encore une fois, tout dépend de l'objectif et de l'audience que vous souhaitez vous fixer. Il n'y a pas de budget minimum ou maximum. En France, les entreprises, artisans, commerçants ont la possibilité de cibler les utilisateurs en fonction de leur ville ce qui leur permet de toucher des clients potentiels proches de leur point de vente. La solution permettant de cibler les utilisateurs de manière géolocalisée a été lancée aux États-Unis en début d'année. Elle permet de cibler des utilisateurs qui se trouvent par exemple à 2 km ou 5 km autour de leur magasin. Le lancement de cette solution en France est prévu dans le courant de l'année.

Êtes-vous concurrencé par d'autres réseaux sociaux ?

Non. Notre page est vraiment notre force et nous sommes les seuls à proposer cette vitrine. Par exemple, Twitter est plus sur l'immédiateté en communiquant rapidement sur un projet donné, là où nous nous inscrivons sur du long terme, dans la construction d'une image de marque avec l'entreprise.

Quels sont vos axes de développement en 2015 concernant les TPE-PME ?

Depuis plusieurs années, Facebook part à la rencontre des entrepreneurs en organisant des évènements avec les Chambres de commerce et d'industrie et se rend dans les différents salons et évènements dédiés aux entrepreneurs notamment pour présenter des conférences gratuites dans le cadre de l'Université Facebook Entreprises qui explique aux entrepreneurs comment recruter de nouveaux clients sur Facebook par exemple. Nous souhaitons poursuivre ses actions et être présents en régions pour sensibiliser les TPE-PME à l'importance de la digitalisation.

Les chiffres clés de Facebook dans le monde et en France:

* 1,39 milliard d'utilisateurs actifs par mois (janvier 2015)

*1,19 milliard d'utilisateurs sur mobile par mois (janvier 2015)

* 29 millions d'utilisateurs actifs par mois en France (février 2015)

* 22 millions d'utilisateurs actifs sur mobile par mois en France (février 2015)

* 30 millions d'entreprises locales (TPE/PME) disposent d'une page Facebook

* 69% des utilisateurs français sont connectés à une page d'une PME/TPE français