Mon compte Devenir membre Newsletters

5 techniques pour améliorer drastiquement sa fiche produit

Publié le par

Des visuels travaillés, la mise en place d'un univers et des informations techniquesconstituent des éléments indispensables à la constitution d'une fiche produit efficace. Au-delà de ces pré-requis, des techniques existent pour augmenter le taux de conversion. Illustration avec Alltricks.

5 techniques pour améliorer drastiquement sa fiche produit

1. Un produit tournant à 360°

Alltricks.fr, une PME de 80 salariés située dans les Yvelines, présente un catalogue complet de 27 000 références touchant à l'univers du cycle. Cela va du vélo de route complet haut de gamme, à la pièce détachée type collier de dérailleur avant, en passant par la veste dernier cri. Un équipement qui s'adresse avant tout à des passionnés, donc à des consommateurs exigeants souhaitant "voir" le produit dans ses moindres aspects.

"Nous sommes sur un marché technique, rappelle Gary Anssens, p-dg de l'entreprise. C'est pourquoi, nous nous sommes dotés d'une technologie 360° qui permet de visualiser l'article sous toutes les coutures, en multipliant les angles de prises de vues."

2. Un descriptif rédigé par des experts

Si les consommateurs sont passionnés, ils sont aussi et surtout exigeants. Les fiches produits doivent donc être excessivement précises. "Tous les chefs produits sans exception sont de fervents adeptes du vélo. Face à une clientèle importante (un million de visiteurs uniques par mois), composée en majeure partie de pratiquants, il apparaît évident que ceux qui rédigent les fiches aient déjà testé le produit. Ceci afin de savoir sur quel détail technique insister dans le descriptif", explique Gary Anssens.

3. Un "AB testing" des fiches

Faire preuve d'audace en "AB testant" ses fiches produits peut s'avérer payant. "Nous ne détenons pas la science infuse. Comment savoir si nous avons bien positionné le bouton sur la fiche produit ? Ou si la couleur présentée est la plus performante? Nous sommes toujours dans le doute. D'où l'idée de tester plusieurs versions d'une page web", explique le dirigeant.

Concrètement, grâce à un logiciel, différentes pages apparaissent alternativement sur le site et génèrent, chacune, un comportement propre. Ne reste plus ensuite qu'à comparer et à reproduire les plus efficaces. Cette technique est redoutable d'efficacité: Alltricks.fr affiche un taux d'ajout au panier supérieur à 10%. Ce qui s'avère particulièrement élevé. Les experts s'accordent en effet à dire qu'un site est efficace quand il affiche un taux de 7%.

4. Un bouton "click to chat"

"Nous avons installé un "Click to chat" en accompagnement sur certaines de nos fiches produits, celles correspondant aux produits les plus techniques donc, potentiellement, à celles soulevant le plus de questions", décrit Gary Anssens. Si le prospect reste plus de 90 secondes sur une fiche article, les experts d'Alltricks estiment qu'il lui manque de l'information. Ils déclenchent alors la solution "Click to chat" d'iAdvize.

Cette technique consiste à mettre en relation le client et le conseiller par écrit et en ligne, via l'ouverture d'une fenêtre de discussion instantanée. Elle influe véritablement sur le business, comme le démontre Julien Hervouët, p-dg et co-fondateur d'iAdvize : "le chat entre les conseillers d'Alltricks et les visiteurs passionnés génère 94% de satisfaction client. Mieux, le panier moyen qui s'en suit est plus de deux fois supérieur à la moyenne du site."

5. Une conversation entre les internautes

C'est la dernière trouvaille du spécialiste du vélo. "D'ici fin novembre 2014, nous intégrerons un nouveau module concocté par Bazaarvoice sur nos fiches produits. Une fenêtre de dialogue s'affichera et permettra aux internautes de converser entre eux, afin d'échanger avis et conseils sur l'article en vue", annonce Gary Anssens.

Toutes ces améliorations techniques contribuent à la qualité du e-merchandising d'Alltricks.fr. Elles sont tournées vers un objectif unique : séduire, informer, rassurer, et lever les objections possible afin de déclencher plus facilement l'achat. Le but final de la PME étant d'augmenter son taux de transformation, de 3% actuellement, et de continuer à faire croître rapidement son chiffre d'affaires (30 M€ en 2014 contre 20 M€ en 2013). Une forte ambition pour un site qui n'a, rappelons le, que six ans d'existence.