Mon compte Devenir membre Newsletters

DHL s'engage pour l'e-commerce français

Publié le par

Le géant de la livraison fête ses 40 ans de présence en France. Au départ spécialisé dans la livraison BtoB de grands groupes industriels (Airbus, General Electric), DHL a suivi l'essor du e-commerce et compte dorénavant parmi ses clients Amazon, Apple ou encore VestiaireCollective et Sarenza.

DHL s'engage pour l'e-commerce français

35,5 millions de Français commandent sur Internet aujourd'hui (Médiamétrie, T1 2016), 64,9 milliards d'euros ont été dépensés sur Internet en 2015 (bilan Fevad). DHL Express, entité du groupe DHL spécialisée dans le transport rapide de courrier et colis, le confirme : l'entreprise livre de plus en plus de colis directement aux particuliers, avec une augmentation de 20% chaque année depuis 2010. Le BtoC devrait concerner une livraison sur deux en import d'ici 5 ans d'après ses prévisions. Avec 18000 colis livrés à des particuliers chaque jour, le volume importé par DHL Express est passé de 2% en 2010 à 30% en 2016. L'e-commerce représente 10 à 15% des revenus de DHL, 30% d'ici quelques années selon son directeur international des opérations, Brice Devinoy.

De nouveaux services pour les particuliers

DHL a dû développer de nouveaux services pour répondre aux besoins spécifiques des particuliers : horaires de livraison par des coursiers élargis, prise de rendez-vous par SMS... L'entreprise commence même à développer son propre réseau de consignes, les " SwipBox ", dans les Franprix et les enseignes Total. 30 consignes devraient être installées d'ici 2017 dans toute la France. Mais ce n'est pas tout, puisque DHL a également signé un partenariat avec InPost, pour livrer ses colis dans des consignes automatiques en extérieur. DHL prévoit de livrer 100 000 colis chaque année dans ces consignes. Et le groupe exploite pleinement la stratégie des consignes automatiques : le groupe Deutsche Post, auquel appartient DHL, a annoncé en janvier 2016 une prise de participation de 27,5% dans la société Relais Colis, premier réseau de livraison de colis aux particuliers en France avec 4 400 points.

De plus, DHL expérimente depuis fin juillet, en partenariat avec une start-up, une solution de livraison à vélo, entre 18h et minuit pour les particuliers. Le client reçoit un SMS lui proposant de choisir sa tranche horaire de livraison, auquel il doit répondre. Un texto lui est envoyé quelques minutes avant l'arrivée du coursier, avec un lien permettant de suivre sa progression en live sur son smartphone.

DHL teste aussi actuellement la livraison par drone grâce à son " Parcelcopter ". Le projet, expérimental, porte sur l'approvisionnement en produits de première nécessité dans des régions faiblement peuplées ou difficiles d'accès : des tests sont en cours en Allemagne dans les îles du nord du pays, puisque pour des raisons juridiques un tel procédé ne peut être mis en place qu'au-dessus de voies fluviales ou maritimes, là où il n'y a pas de bâtiments. Le p-dg de DHL Express France, Michel Akavi, précise que le Parcelcopter pourra transporter des charges plus lourdes que ce que prévoit Amazon avec ses propres drones.

DHL partenaire du développement e-business des entreprises

Sur 31 000 clients, DHL Express France compte environ 25 000 PME et compte bien leur faire bénéficier de son expertise internationale. Le groupe a créé dès 2014 un département e-business réunissant 15 experts, qui conseille 150 clients e-marchands sur le design de leur site, leurs campagnes e-mailing, leur stratégie de logistique et transport, mais aussi les met en relation avec des interlocuteurs à l'étranger... VestiaireCollective a été accompagné par DHL pour son déploiement à l'international. " DHL a en effet la capacité de livrer les particuliers dans un maximum de pays et possède une expertise de pointe sur la gestion des douanes. Nous avons débuté notre partenariat avec quelques colis par jour en partance pour l'international et nous sommes passés aujourd'hui à plusieurs centaines ! " se réjouit Christian Jorge, co-fondateur de VestiaireCollective.com.

Pour accompagner les TPE-PME dans leur déploiement international, DHL Express a lancé cette année le site dhlenvoi.fr, censé permettre l'expédition facile de leurs colis dans le monde entier.

En 2017, DHL France lancera une nouvelle campagne pour soutenir les exportations des PME françaises. Le groupe reconduit son partenariat avec Business France, agence au service de l'internationalisation de l'économie française (ex Ubifrance). En 2013 ce partenariat avait permis d'apposer des stickers " Buy The French Touch " sur plusieurs centaines de milliers de colis à travers le monde, afin de valoriser les exportations françaises auprès des importateurs internationaux.

DHL s'engage aussi en faveur de l'environnement

Les véhicules de livraison (voitures mais surtout avions) comptent pour beaucoup dans les émissions de CO². Le groupe Deutsche Post DHL s'est fixé pour objectif de diminuer de 30% ses émissions de CO² d'ici 2020. DHL Express compte déjà une vingtaine de véhicules verts en France. DHL Express France teste en ce moment à Lyon une Renault ZE qui fonctionne grâce à l'électricité et à l'hydrogène, permettant une autonomie de 120 à 300 km. Cette expérimentation fait partie d'un projet soutenu par l'Ademe.

En ce qui concerne Paris, dont les enjeux pour les entreprises de livraison vont se compliquer avec la fermeture des voies sur berges, DHL ambitionne de développer un projet baptisé "DistriGreen", visant à réduire l'impact de ses livraisons dans le dernier kilomètre. Les colis seront acheminés vers quelques grands hubs au sein de la capitale (des parkings privés) et seront ensuite distribués avec des véhicules verts.

DHL en chiffres :

33% du marché du transport express international en France, 41% en Europe, 34% dans le monde (étude Market Intelligence, 2014)

1 700 véhicules

32 millions de colis livrés par an

2000 collaborateurs (+ 500 en 5 ans)

13,7 milliards d'euros de CA (DHL Express), 59,2 milliards pour le groupe dans son ensemble (DPDHL)