Mon compte Devenir membre Newsletters

#ECP16 Avec Demandware, Salesforce veut s'affirmer sur l'e-commerce

Publié le par

Salesforce, le spécialiste du CRM et du cloud d'entreprise, a frappé une nouvelle fois en matière d'opérations de croissance externe. Sa dernière acquisition en date ? Demandware et sa solution d'e-commerce, moyennant la bagatelle de 2,8 milliards de dollars.

Une belle opération puisque Demandware compte pas moins de 350 clients, dont de très belles références comme Ubisoft, Lacoste, Clarins, Converse, Picard, L'Oréal, Adidas... Citons encore le groupe Sandro Maje Claudie Pierlot, qui a eu recours à Demandware pour se lancer à l'international, via le e-commerce. " Au-delà de ses clients qui comptent dans l'univers du retail, cette acquisition nous permet de mettre la main sur une technologie qui nous faisait défaut ", affirme Sébastien Zins, Vice Président en charge du retail chez Salesforce. Et de proposer ainsi une plateforme e-commerce complète, qui jusqu'à présent s'articulait autour de la gestion des ventes, de la relation client et du pilotage des campagnes marketing.

Un nouveau service dans le cloud

Objectif : connecter les marques et leurs clients sur tous les canaux : via le CRM, via les partenaires, via les market places.
Reste que les contacts se multiplient et dans le même temps les technologies évoluent de plus en plus vite, comme le souligne Laurent Peron, Southern Europe Director de Demandware. Nous sortons entre 6 et 8 mises à jours par an ! ". Une évolution indispensable pour être raccord avec le fameux time to market. " Toutefois, cela nécessite une bonne gouvernance chez l'entreprise ", avertit Sébastien Zins. Pour avoir une vision claire de l'expérience client qu'elle souhaite et s'accorder en interne sur la transformation nécessaire ".

D'autant que de nouvelles fonctionnalités arrivent sans cesse. " Des nouveautés seront présentées lors de notre événement Dreamforce à San Francisco qui se déroulera la première semaine d'octobre. Des " annonces Salesforce Einstein ", sourit-il, énigmatique. On n'en saura pas beaucoup plus, si ce n'est que certaines d'entre-elles tourneront autour de l'intelligence artificielle. " la meilleure arme pour anticiper la demande client ", annonce-t-il. Ce n'est pas pour rien que Salesforce a réalisé beaucoup d'acquisitions dans ce domaine dernièrement, pour un montant total de 360 millions de dollars. Et s'inscrire ainsi comme un acteur majeur sur le commerce du futur !