Mon compte Devenir membre Newsletters

[J'ai testé] Early Birds, l'assistant shopping de The Kooples

Publié le par

Retour sur l'implémentation de la solution de recommandation Early Birds au sein de la plateforme marchande de la marque The Kooples: Rocco Ghrenassia, head of e-commerce de The Kooples, explique comment l'entreprise a entrepris de personnaliser son parcours d'achat.

[J'ai testé] Early Birds, l'assistant shopping de The Kooples

La marque de prêt-à-porter haut de gamme au style rock et dandy The Kooples, créée en 2008, connaît une "très forte croissance" de son activité de vente en ligne en 2017, selon Rocco Ghrenassia, son head of e-commerce. Soldes d'été en hausse de 50% par rapport à 2016 en France, envol du site américain, ouvert en mai 2016, ouverture en septembre de trois nouveaux sites dédiés aux marchés hollandais, espagnol et irlandais...

Le brief

Ce succès, le directeur e-commerce de la marque l'attribue, entre autres, à la personnalisation de l'expérience client. Dans cette optique, courant 2016, The Kooples s'est doté d'une première solution de recommandation de produits, dont les performances techniques et l'agilité n'ont pas convaincu. "Nous avons alors repassé un appel d'offres début 2017 et avons choisi Early Birds en février", indique Rocco Ghrenassia. La solution a également été ­implémentée sur la plateforme américaine.

Le contexte

Early Birds propose une option de recommandation de produits en ligne fondée sur les données CRM du client, ses éléments de navigation web et son parcours d'achat. L'entreprise vise un double objectif: "Renforcer la personnalisation du parcours d'achat et booster le CA du retailer et, plus précisément, son indice de vente, grâce à la croissance du cross sell et de l'up sell", explique le directeur e-commerce.

En parallèle, le retailer mentionne la dimension omnicanale de la solution, capable de s'intégrer sur tous les points de contact (newsletter, e-mail, site internet). À noter, la solution, en partant d'un produit, débusque des acheteurs possiblement intéressés afin de créer une campagne e-mail, par exemple. The Kooples envisage d'utiliser ce service dans l'avenir.

Le déploiement

L'implémentation de la solution et sa gestion ont nécessité peu d'investissements (l'acheteur e-commerce gère seul cette activité chez The Kooples). Rocco Ghrenassia prévoit néanmoins de ­recruter un profil orienté data lors de la mise en place prochaine du service de ciblage des consommateurs en fonction d'un produit. L'implémentation n'a pas excédé un mois et demi, "notamment grâce à l'accompagnement offert par Early Birds", affirme le directeur e-commerce. Le développement a nécessité deux réunions de cadrage entre les équipes techniques du retailer et du prestataire, une réunion de cadrage fonctionnel métier, puis un accompagnement bihebdomadaire du prestataire lors de la mise en production. Le bilan de l'expérience est positif. Les équipes de The Kooples ont procédé à un A/B Testing du système de recommandation d'Early Birds face à un système "product centric" (basé sur les best-sellers). Sur la période, l'entreprise a constaté un chiffre ­d'affaires incrémental de 7% pour l'algorithme d'Early Birds et un taux de transformation sur les modules de recommandation de +10%.

Et pour l'avenir? Les deux entreprises ­travaillent de concert sur un projet de digitalisation des points de vente: "Nous souhaitons inclure ce système de recommandation dans les devices fournis aux vendeurs", explique Rocco Ghrenassia. Il s'agit de recommander un ­produit en fonction des tailles disponiblses ou des précédents achats. Une prochaine étape sur la voie de la personnalisation omnicanale

Les plus:
Un algorithme de recommandation pertinent pour les clients, qui performe mieux que la recommandation des "best-sellers".
Un accompagnement régulier de la part de l'équipe d'Early Birds.
Une implémentation rapide.

Les moins:
Les recommandations doivent être développées sur l'ensemble des points de contact entre la marque et le client (newsletters, devices vendeurs...).
Une possibilité offerte par Early Birds mais pas encore complètement mise en place avec The Kooples.
Pas de différenciation des retombées entre la France et les États-Unis.

Pour aller plus loin:

[Enjeux E-commerce Fevad17] Le top 5 des vainqueurs du "Start-up Challenge"