Mon compte Devenir membre Newsletters

[One to One Monaco 2016] Wizaplace, 60 modules en Saas pour créer sa marketplace clé en main

Publié le par

Wizaplace propose une plate-forme Saas de création de marketplace dotée d'une soixantaine de modules, développés depuis 2012. Cette solution flexible et abordable offre la possibilité de créer des marketplace C2C. Présente sur One to One Monaco 2016, Wizaplace se présente aux lecteurs d'E-commerce.

[One to One Monaco 2016] Wizaplace, 60 modules en Saas pour créer sa marketplace clé en main

Wizaplace est un créateur et un bâtisseur de places de marché. Cette plateforme SaaS propose à ses utilisateurs un outil de création de Marketplaces clés en main. Son fondateur, Eric Alessandri, revient sur la genèse de Wizaplace et ses ambitions pour le salon E-Commerce One-to-One.

Comment est née la solution Wizaplace ?

Le projet est né en 2012. Je souhaitais à l'époque commercialiser du paramédical en B2C, mais aucune marketplace ne répondait vraiment à tous mes critères de sécurité. J'ai cherché une solution, mais je n'ai rien trouvé sur le marché. J'ai donc décidé de développer ma propre plateforme. Tout était prêt fin 2014. Nous avons alors lancé notre marketplace Wizacha.com. Elle est en toujours en pleine progression (500 e-marchands, 375000 produits), alors que nous ne faisons aucun effort particulier pour la pousser, car nous avons décidé mi 2015 de mettre notre plateforme technique à disposition de tiers. C'est Wizaplace. Au même moment, des marques nous ont en effet sollicité pour bénéficier de notre outil et nous avons décidé en mai dernier de nous consacrer à cette activité en priorité. Nous avons passé l'été 2015 à la peaufiner pour que nos modules soient les plus automatisés possibles, et nous sommes partis à la rencontre du marché à l'automne dernier.

Quels besoins avez-vous identifiés ?

Nous avons croisé plus de 200 projets de marketplace en 6 mois. Avec des maturités très variables. Beaucoup de petits projet qui sous évaluent l'effort pour percer sur le marché. Mais aussi beaucoup de très jolis projets, un tiers en B2C, un tiers C2C et le reste sur des projets B2B ou de " plateformisation " (marketplace de service). Il y a une vraie traction sur ces marchés, c'est très agréable de découvrir cette créativité économique. Croyez-moi, l'économie collaborative n'en est qu'à ses débuts !! C'est d'ailleurs l'une des remarques que nous nous sommes faites : les projets " d'uberisation " ne conçoivent pas immédiatement qu'ils ont besoin de faire appel à une solution de création de marketplace. Or, c'est pourtant bien le cas !

Qu'est-ce qu'une marketplace, en fait ?

Un espace nativement multi-vendeurs, à l'opposé de la grande majorité des plateformes de ecommerce traditionnelles qui sont exclusivement mono-vendeur. Une plate-forme multi-vendeurs suppose de bénéficier de services mutualisés et notamment d'outils de gestion très particuliers relatifs à la curation du contenu, à la gestion des vendeurs, à l'ordonnancement des paiements, à la comptabilité et gestion des flux financiers de l'ensemble, etc. Il faut tout ré-inventer pour bâtir une place de marché. Nous avons croisé quelques projets qui ont choisi de bâtir leur propre plateforme. Pourquoi pas ? Mais c'est un chantier de deux ans minimum pour une équipe chevronnée.

Nous avons développé au départ cette plateforme pour nous et nous avons résolu tous les points nécessaires au fonctionnement le plus automatisé possible.

En quoi votre positionnement ou les fonctionnalités associées à Wizaplace, vous distinguent-t-ils de vos concurrents ?

Ce qui surprend les personnes qui découvrent notre plateforme, c'est sa couverture fonctionnelle. Nous avons développé au départ cette plateforme pour nous et nous avons résolu tous les points nécessaires au fonctionnement le plus automatisé possible. Au final, la plateforme est subdivisée en trois grandes parties (front-office, back office, administration des ventes), pour plus d'une soixantaine de fonctionnalités disponibles. C'est clairement l'une des plus complètes du marché aujourd'hui. Second point important : elle a été conçue en 2012 - 2013, sur les fondamentaux techniques les plus modernes. Elle est full responsive, scalable, modulaire et évolutive. Tout cela se traduit par trois avantages remarquables. Primo, nous proposons un coût d'abonnement mensuel au service le plus faible du marché. Deux, nous ne prenons aucune commission sur les ventes. Ce n'est pas notre modèle. Ces deux premiers points diminuent nettement les coûts d'exploitation d'un projet de marketplace et en accélère la rentabilité. Et trois, nous avons développé une compétence très particulière sur les marketplace C2C, qui supposent de résoudre des problématiques spécifiques sur l'authentification et la sécurité des transactions. Chez nous, c'est natif dans la plateforme et un vecteur très prometteur pour des emarchands B2C ou B2B d'ailleurs.

En quoi une marketplace C2C offre-t-elle un relais de croissance fort à un site marchand ?

Le premier atout, c'est la constitution d'une communauté fidèle (récurrence !). Ensuite, les vendeurs particuliers partagent leurs offres sur leurs réseaux sociaux, forums, etc., apportant un trafic important qui pourra être monétisé par ailleurs.
C'est ainsi que le groupe Alibaba est devenu ce qu'il est : Taobao, la marketplace CtoC apporte la majeure partie du trafic, tandis que Tmall (BtoC) monétise le trafic avec un modèle aux revenus plus importants. TaoBao est née en 2004. Elle comptait 30 millions de membres en 2007, qui ont permis à TMall de décoller. L'économie collaborative est pleine de vertus économiques insoupçonnées !

Comment envisagez-vous votre développement ?

Le choix de structurer le projet Wizaplace est d'abord lié à l'arrivée de deux grands professionnels à l'été 2015 : Alain Laidet, qui a créé le salon E-Commerce Paris et lancé le salon E-Commerce One to One, et Sylvain Ramousse, actuel Directeur produit de Wizaplace. Sylvain a co-fondé AppGratis en 2010, une start-up qui est passé de 0 à 20 millions d'utilisateurs en cinq ans, dont plus de 4 millions d'utilisateurs dans le monde chaque jour. Sylvain apporte une très grande expertise technique sur la scalabilité de nos plateformes et la roadmap de nos produits. Aujourd'hui, nous avons choisi de coller à l'économie collaborative et de fournir une plateforme de marketplace qui permette de démocratiser ces nouveaux univers d'échanges. Sur cette cible, il y a autant de start-up que de e-marchands. Ce sont eux que nous équipons aujourd'hui. Le second enseignement de ces derniers mois, c'est le besoin d'accompagnement de nos clients. Nous avons donc structuré un " Cluster Marketplace " en Rhône Alpes, avec une dizaine de partenaires de technos et de conseil qui nous sont proches et avec lesquels nous allons pouvoir apporter beaucoup plus de services à nos clients : sur l'intégration de leur existants à notre plate-forme ; sur le recrutement de vendeurs ; sur la sécurité et la performance, la stratégie d'acquisition clients ou encore la personnalisation des contenus. Ces compétences complémentaires nous aiderons à mieux répondre aux gros cahiers des charges qui nous sont adressés. Et pourquoi un Cluster Rhône-Alpes ? Parce que nous sommes basés à Lyon, dans une région qui fourmille de compétences chevronnées en marketplace. Objectif de l'année : entre 30 et 50 marketplace en production fin 2016 !


Chiffres clés

CA : La société a levé 400 000 euros en 2015. Elle vise un CA de3 M€ en 2017.

Employés : 10