Mon compte Devenir membre Newsletters

" Pour Verifone, le paiement n'est plus seulement une transaction "

Publié le par

Selon l'expert du paiement, l'évolution des habitudes d'un consommateur toujours plus connecté impose un changement au niveau de la monétique. Ce qui passe notamment par une offre de services à valeur ajoutée, rassemblée au sein de Verifone store.

" Nous voulons passer de " terminaliste " à fournisseur de services " annonce d'emblée, Jean-Philippe Niedergang, Vice-Président Europe du Sud et directeur général de Verifone France. Dit autrement, nous voulons nous imposer en tant que fournisseur de service de paiement tout compris, depuis le terminal jusqu'aux services à valeur ajoutée ".

Un sacré pari pour la filiale française du groupe américain qui génère 80 M€ de CA, compte quelque 45 000 clients e-commerçants et a installé plus de 300 000 terminaux sur tout le territoire. Pour relever le défi, elle n'hésite pas à investir 15 % de ses recettes annuelles en R&D. Des dépenses qui permettent notamment la création de Verifone Store, la plate-forme de services qui sera opérationnelle en France au deuxième trimestre 2017. " Elle proposera tout un catalogue de services dans lequel les enseignes pourront piocher : gestion des points de fidélité, pratique du charity business, gestion de la politique du couponing... ". Une manière pour Verifone d'anticiper le commerce du futur avec des solutions adaptées pour les commerçants combinant l'expérience en ligne et en magasin. Qui intègrent notamment la maîtrise des datas, indispensables pour connaître et reconnaître les clients. Mais aussi qui leur permettent d'enrichir les parcours d'achats. " Par exemple, avec nos solutions, les consommateurs peuvent commander en ligne et être débités uniquement lors du retrait des achats boutiques ", décrit-il.

De nouvelles gammes de terminaux

Des évolutions qui passent par des terminaux adaptés. " Actuellement, nous sommes en pilote au BHV avec une quinzaine de caisses mobiles, l'objectif du BHV étant d'équiper l'ensemble de son réseau avec des tablettes reliées à un mPOS ", précise-t-il.

Des outils qui permettent de concrétiser beaucoup plus rapidement les ventes en accompagnant les clients en rayon. Plus de mobilité... et un plus grand écran : voici ce que réclament les enseignes.

Pour répondre à ses nouvelles exigences, Verifone annonce la sortie de la gamme Verifone Engage, qui sera disponible à la vente dès le 1er janvier 2017. Ses terminaux présentent la particularité d'être dotés d'écrans bien plus larges. " Aux Etats-Unis, c'est d'ailleurs ancré dans les usages. A tel point que, pour un de nos clients, une importante enseigne de stations service, nous avons racheté sur place une entreprise de média, afin de pousser du contenu sur ces quelques 26 000 terminaux. Ce qui génère des revenus et transforme littéralement le modèle : pour l'enseigne, la monétique passe ainsi de centre de coûts à centre de profits ", explique-t-il.

La seconde gamme qui sera commercialisée, elle, au deuxième trimestre 2017, s'appelle Verifone Carbon. Cette nouveauté intègre à la fois terminal et logiciel caisse. Du coup, plus besoin de caisse centrale en magasin!

Le but de Verifone consiste donc à faire de chaque transaction une opportunité facilitée ... mais aussi sécurisée. " C'est la raison pour laquelle nous sommes une des toutes premières entreprises européennes à adapter une solution de paiement certifiée P2PE, ce qui correspond au niveau de sécurité le plus élevé en matière de protection de données des cartes bancaires ", relève Jean-Philippe Niedergang. Une vraie valeur ajoutée aussi pour le commerçant puisque cela le décharge de sa responsabilité en cas de fraude en ligne. Un argument de poids !


Mot clés :