Mon compte Devenir membre Newsletters

"Nous lançons un outil de machine learning pour enrichir notre solution"

Publié le par

Le COO d'HiPay Nabil Naimy, explique les évolutions de la solution et l'importance d'un traitement en temps réel.

'Nous lançons un outil de machine learning pour enrichir notre solution'

HiPay annonce le lancement d'un nouveau module anti fraude. Pouvez-vous expliquer de quoi il s'agit ?

Il s'agit de la V2 de notre outil de détection des fraudes. Historiquement notre outil permettait au marchand d'avoir la main complète mais sur la base de règles prédéfinies. Nous avons lancé cette année un outil que l'on appelle " custom data " qui permet aux marchands d'injecter les paramètres qu'ils jugent pertinents concernant la lutte contre la fraude. Cela peut être des informations relatives au panier, au profil des utilisateurs, aux moyens de livraison , etc...

Constatez-vous que la lutte contre la fraude est une forte préoccupation pour les retailers ?

Oui c'est le cas. Aujourd'hui, près d'un tiers de nos marchands viennent nous consulter pour des problèmes liés à la fraude.

Comment utilisez-vous la data dans vos solutions ?

Nous avons un vrai focus sur le traitement de la data. Cette année nous franchissons une étape supplémentaire et allons beaucoup plus loin puisque nous lançons un outil de machine learning qui va prendre la main à la fois sur nos équipes et celles du marchand, et va décider en temps réel en fonction d'une centaine d'algorithmes si une transaction est suspicieuse ou non. Historiquement, la plupart des PSP offre un statut que l'on appelle " challenge " qui est un statut intermédiaire. Ce que l'on appelle " une opération manuelle de validation de la transaction de validation ", cela sera fini demain chez HiPay. L'outil prendra la main sur la validation à postériori de la transaction. Nous avons beaucoup investi pour pouvoir traiter et analyser la transaction, et ceci maintenant en temps réel.

Quel est le visage de la fraude aujourd'hui ?

Une grosse partie de la fraude reste non professionnelle ou amateur. Ceci étant on peut également se retrouver face à des réseaux de fraudeurs très organisés et avec de gros moyens. Pour le coup c'est là qu'on a besoin d'outils tels que les nôtres pour entrer dans un degré de granularité et d'analyse qui permettent de lutter efficacement.


Pour aller plus loin, consultez le livre Blanc accessible ici.