Mon compte Devenir membre Newsletters

Le cloud computing à l'assaut des entreprises

Publié le par

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à opter pour le cloud lorsqu’il s’agit de la gestion de leur informatique. Pour simplifier, le cloud computing est la gestion de l'informatique de l'entreprise par internet.

Les particuliers ont plus rapidement adopté le cloud que les entreprises. En effet, cela fait quelques années que les particuliers effectuent cette démarche sans le savoir avec le stockage de leurs photos, leurs applications ou leur messagerie par exemple. Pour les professionnels, il devient possible de confier à un réseau la gestion des plates-formes de développement logiciel, des applications logicielles, des serveurs et data centers. Le cloud professionnel peut apporter les avantages du cloud computing « public » sans en présenter les inconvénients en mettant en valeur la sécurité des données, la fiabilité des services fournis et le respect de la gouvernance d'entreprise. Les applications et infrastructures hébergées restent disponibles en « libre-service », sont évolutives et modulables grâce à la proximité entre l'entreprise et son prestataire. Les entreprises ne perdent désormais plus de temps et semblent rattraper leur retard. Le cloud pourrait voir sa croissance progresser de 15 à 20% sur l'année 2014. Les projets de cloud computing dans les structures professionnelles ne concernent que très peu les progiciels (ERP/CRM) et les solutions de Business Intelligence. Ils se basent principalement sur les messageries d'entreprise, les applications de liées à la finance et à la comptabilité, le stockage, la gestion des ressources humaines et les outils collaboratifs, enfin les bases de données et les serveurs.

La mobilité des données informatiques de l’entreprise

Le cloud présente quelques inconvénients notables dus à l'externalisation des données. Coté inconvénients, on notera l'éternel problème de la sécurité, la transparence des normes appliquées par le fournisseur et la disponibilité des données. De plus, le cloud nécessite de mettre en place un accompagnement au changement. Il est nécessaire de réorganiser l'entreprise. Il faut repenser à l'organisation des données et à leur gestion, de former les salariés au cloud et de débarrasser l'entreprise de ses serveurs.

Coté avantages, le cloud privée retrouve ceux du cloud public. Le déploiement est rapide et la maîtrise des coûts est plus aisée. Aussi, les avantages du cloud privée résident dans la capacité d'ouverture de ce type d'infrastructure. Il s'agit de rendre accessible des applications aux différents partenaires de l'entreprise. Cela simplifie la gestion de la mobilité pour les entreprises qui en ont besoin. Ainsi, les clients, les fournisseurs et les divers prestataires peuvent consulter certaines données de l'entreprise. Les règles de confidentialité sont évidemment respectées puisque c'est l'un des avantages que souhaite mettre en avant le cloud.

Le cloud privé serait aujourd'hui privilégié par les décideurs de solutions informatiques, qui sont le plus souvent à l'origine des projets de cloud computing au sein des entreprises. Cependant, la mise en œuvre des projets peut être freinée par les capacités de financement des entreprises. Enfin, l'innovation est plus simple d'accès au sein des entreprises grâce à la flexibilité du cloud informatique et à la possibilité de tester simplement certains logiciels.

Des offres selon les besoins

La typologie des clients faisant appel au cloud est variée. Les start up profite de la flexibilité du cloud pour gérer leurs licences logicielles et leurs  infrastructures informatiques en fonction du budget. A l’image de Carrière Info. Ce site internet metttant en ligne des offres d’emplois liées à l’informatique profite du cloud pour assurer des échanges avec ses collaborateurs. Une facilité d’accès à l’information qu’apprécie le gérant de cette entreprise : « Un gain de temps est produit grâce au cloud. De plus, les projets au sein de la société peuvent être gérés plus facilement ».

Pour les plus grandes entreprises, qu’elles soient en croissance ou qu'elles connaissent une passe plus difficile, le cloud permet aussi de gérer facilement le budget. Un avantage essentiel dans un contexte économique difficile. Mais c'est surtout le facteur mobilité qui est recherché par les grandes entreprises. Selon les besoins, chaque entreprise pourra trouver un cloud qui lui convient. Les plus petites entreprises pourront opter pour le cloud public. Les entreprises sensibles opteront plutôt pour le cloud privée. Le cloud hybride (compléter ce cloud privé par un cloud public) peut convenir aux entreprises de taille moyenne connaissant des piques d'activités.