Mon compte Devenir membre Newsletters

[Interview] "BlablaLines: deux axes routiers couverts, bientôt dix supplémentaires"

Publié le par

Diane Prébay, responsable communication de BlaBlaLines, revient sur la mise en place et le développement de BlaBlaLines, le service de covoiturage domicile-travail lancé par BlaBlaCar le 2 mai 2017.

[Interview] 'BlablaLines: deux axes routiers couverts, bientôt dix supplémentaires'

Quels sont vos premiers retours sur l'appli BlaBlaLines?

Pour l'instant, il est encore trop tôt pour partager des chiffres et tirer des conclusions. Nous avons lancé un pilote de l'application sur deux axes et les lignes sont ouvertes. Nous rassemblons les premiers retours de nos membres pour continuer à développer et améliorer notre application avant d'envisager un déploiement plus large.

  • Comment comptez-vous vous imposer sur le segment des trajets courts?

Ces dernières années, nous avons constaté que beaucoup de membres de BlaBlaCar utilisaient déjà le service pour effectuer des trajets de courte à moyenne distance (15-80km), domicile-travail. Cependant, BlaBlaCar est optimisé pour les trajets de longue distance et non pour les trajets du quotidien.

Avec BlaBlaLines, nous avons donc repensé intégralement notre approche pour répondre aux contraintes spécifiques du covoiturage quotidien, d'où la création d'une nouvelle application dédiée. Le service propose ainsi des fonctionnalités totalement innovantes, parmi lesquelles le système de lignes de covoiturage automatiquement activées dès qu'un volume suffisant de conducteurs est atteint, et l'absence de détour pour le conducteur. Nous y avons travaillé pendant plusieurs mois, en benchmarkant des dizaines de solutions, en rencontrant des membres pour identifier les freins à la pratique du covoiturage sur des distances plus courtes et les lever au sein de l'application.

  • Quelles dispositions avez-vous prises pour éviter les "maraudes" des conducteurs et vous assurer qu'ils demeurent dans les limites du covoiturage?

BlaBlaLines est une application de covoiturage quotidien, dédiée aux trajets domicile-travail. Les conducteurs pourront publier leur trajet domicile-travail pendulaire, à savoir deux trajets par jour maximum, afin d'en partager les frais avec un covoitureur. Le service correspond à la définition légale du covoiturage: le particulier effectue un trajet pour son propre compte afin d'en partager les frais, dans la limite du barème fiscal. Par ailleurs, le prix est déterminé par l'application et ni le passager ni le conducteur ne peuvent le moduler.

  • Pouvez-vous m'indiquer en quoi consiste le partenariat que vous avez établi avec Vinci Autoroutes pour BlaBlaLines?

BlaBlaLines bénéficie du soutien de Vinci Autoroutes sur l'axe Toulouse - Montauban. Déjà partenaire de longue date de BlaBlaCar pour la promotion du covoiturage, Vinci Autoroutes soutient le projet par un soutien de communication sur l'ensemble de l'axe emprunté par les navetteurs, soit sur les aires d'autoroute soit via des spots radios.

  • Quels sont vos objectifs pour les mois et l'année à venir? Quand pensez-vous déployer l'application sur iPhone?

Pour le moment, l'ambition est de lancer une première version de l'application sur deux axes routiers, de rassembler les retours de nos membres et de créer la liquidité suffisante sur ces deux axes avant d'envisager un déploiement plus large, voire national. C'est une innovation majeure, nous n'en sommes qu'à l'expérimentation.

En ce qui concerne l'application sur iOS, il faut savoir que 70% de nos membres qui utilisent l'application mobile BlaBlaCar sont sur Android. Voilà pourquoi nous avons priorisé le développement de l'application BlaBlaLines sur ce système d'exploitation. Nous travaillons au déploiement sur iPhone et sur une dizaine d'axes supplémentaires en France à partir de la rentrée prochaine.

Pour aller plus loin:

BlaBlaCar se lance dans la location de véhicules