Mon compte Devenir membre Newsletters

Gabriel de Montessus , CEO Hipay : " Aujourd'hui encore, 25 à 30 % des paiements en ligne se soldent par un échec. Ce phénomène est sous estimé par les marchands "

Publié le par

Dans le cadre de la séparation des activités de HiMedia Group, groupe de services digitaux, l'entité de paiement en ligne HiPay Group forte de sa nouvelle équipe de direction réaffirme ses ambitions.

Gabriel de Montessus , CEO Hipay : ' Aujourd'hui encore, 25 à 30 % des paiements en ligne se soldent par un échec. Ce phénomène est sous estimé par les marchands '

Pourquoi avoir choisi d'opérer la séparation des activités de Hi-Media Group ?

Cette séparation était nécessaire car les synergies entre la publicité sur Internet et les paiements en ligne restent limitées. Le paiement en ligne a une forte intensité capitalistique. Par ailleurs, HiPay a développé une technologie pointue en interne alors que pour nos activités publicitaires nous avons recours à l'utilisation de technologies tierces. Les structures de coûts, les cycles de vie de produits, les dynamiques sectorielles ne sont pas du tout les mêmes. Par ailleurs, nous sommes à un moment de la vie du groupe Hi-Media, où nous avons la chance d'être en mesure de faire vivre ces deux entités de manière autonome.

Vous venez de prendre la direction Générale de HiPay Group, entité nouvellement constituée regroupant les activités de paiement du groupe Hi-Media. Et Cyril Zimmermann devient Président du Conseil d'Administration. Pourquoi cette nouvelle organisation ?

L'intérêt est double. Il se situe au niveau opérationnel d'une part et actionnarial de l'autre. Le groupe est en effet, de notre point de vue, sous-valorisé en bourse par rapport à la valeur de ses actifs. Le fait de séparer les entités va permettre de lui redonner de la valeur. Par ailleurs, nous allons pouvoir d'un point de vue opérationnel nous concentrer sur chacune des entités ce qui devrait créer des effets leviers. Avec un management dédié pour pouvoir accélérer le développement. A ce jour l'activité de paiement représente 55% de l'activité du groupe mais reste encore trop souvent associée à la régie...

Votre leitmotiv au sein de Hipay est d'apporter de la valeur ajoutée aux marchands. Quels sont les piliers de votre offre ?

Nous partons d'un constat simple. Dans l'univers des paiements, la valeur ajoutée ne vient pas du "pure processing" de la transaction. La valeur ajoutée émane des modules que nous développons, tant sur le traitement de la data lié au paiement que sur des problématiques de mobilité. Nous avons d'ailleurs développé un module anti-fraude en interne " customisable " par les marchands et cela grâce à la data que nous pouvons collecter. Parallèlement, nous travaillons sur les taux de succès enregistrés sur les sites. Aujourd'hui encore, 25 à 30 % des paiements en ligne se soldent par un échec. Ce phénomène est sous estimé par les marchands. Les taux de succès et le parcours du client restent à optimiser pour atteindre un taux supérieur à 85% ! Encore beaucoup trop de marchands se focalisent sur la négociation des coûts sans se préoccuper assez de l'augmentation des taux de succès des transactions. Nos solutions permettent d'optimiser de 5 à 15% le taux de succès des paiements.

Notre autre avantage est d'être un acteur cross-border. Nous sommes présents dans 8 pays : Benelux, France, Italie, Espagne, Portugal, ainsi qu'une entité au Brésil et aux USA et nous disposons également d'une équipe de vente internationale basée à Paris. Au total nous couvrons l'ensemble du monde, environ 90 pays avec un maillage très fin. Une fois notre API intégrée vous pouvez lancer le pays que vous voulez avec les modes de paiement les plus utilisés dans ce pays... Le but de Hipay est de proposer une solution qui offre une simplicité maximale.

Un mot de vos ambitions pour les mois et années à venir ?

Nous allons concentrer nos efforts sur le traitement de la data et de la mobilité pour les paiements. D'un point de vue opérationnel, nous allons poursuivre notre développement de l'international avec un focus sur l'Europe, l'Amérique latine et les USA ...

Parcours...

Gabriel de Montessus a rejoint l'aventure Hi-Media en 2007. Il a occupé les fonctions de Directeur Administratif et Financier avant d'intégrer la direction générale du Groupe et de prendre en 2015, dans le cadre de son projet d'introduction en bourse, la direction générale de HiPay Group. C'est en 2000 qu'il plonge dans le monde du digital en participant au lancement de toluna.com, communauté qui regroupe près de 28 millions de consommateurs participant à des panels et études en ligne. Il part aux Etats-Unis début 2004 en tant que Responsable d'Investissement pour le fond d'investissement tech VPSA à Palo Alto, où il effectue près d'une vingtaine d'opérations puis devient banquier d'affaires en fusions-acquisitions chez Citigroup avec un prisme spécifique sur les TMT et les média. Gabriel de Montessus est diplômé de l'Université Paris-IX Dauphine et de l'EM Lyon.