Mon compte Devenir membre Newsletters

[MWC2016] 3 tendances du paiement digital

Publié le par

À l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone, MasterCard prêche pour le paiement digital et réalise quelques annonces. Voici les trois tendances analysées par la société américaine de système de paiement.

[MWC2016] 3 tendances du paiement digital

"Nous considérons que la transition du paiement par carte plastique au paiement digital est une priorité. D'ici 2020, nous anticipons que 40 % des paiements seront digitaux, contre 15 % aujourd'hui." David Deschamps, responsable des paiements digitaux pour MasterCard en Europe annonce la couleur de la transformation. Trois environnements, sécurisés, doivent ainsi cohabiter, poursuit l'expert : de proximité (dans les magasins), à partir d'un browser (sur ordinateur) et in-app. "L'objectif est que le consommateur puisse payer indifféremment dans les trois environnements", explique-t-il. Quels sont les changements en cours ?

1 / Le développement du sans-contact

"Dans le monde des terminaux physiques, il est nécessaire de mettre en place des infrastructures qui acceptent autre chose que des cartes plastiques. Le développement du sans-contact doit continuer", explique David Deschamps. La technologie est en bonne voie : d'ici 2020, tous les terminaux mobiles devront être pourvus de l'innovation sans-contact. Au dernier trimestre 2015, 13 % des transactions effectuées avec MasterCard l'ont été en sans-contact et 1 milliard de transactions en 2015 sont passées par cette technologie, soit une augmentation de 150 %.

MasterCard au Mobile World Congress 2016

Sur le Mobile World Congress 2016, Mastercard a annoncé un partenariat avec la société WISeKey, afin de permettre le paiement sans contact sur certaines montres de luxe, à l'instar de Bulgary et Hublot.

2 / Le rapprochement avec les géants

Apple, Google, Samsung... Les géants développent eux-aussi des solutions de paiement, à l'instar d'Apple Pay, effectif en Angleterre depuis juillet 2015. "Nous ne pouvons les ignorer, il faut au contraire s'en rapprocher", poursuit l'expert. Le système permet de charger la version digitale d'une carte bancaire et de faire des transactions. Sur le sujet, MasterCard joue le rôle de facilitateur entre la banque et l'entreprise technologique. Et veille à ce que les nouveaux entrants ne créent pas de faille de sécurisation.

3 / La tokenisation des achats

La tokenisation - ou le processus de substitution des données bancaires - est le sujet phare, selon MasterCard. En jeu, bien sûr, la sécurité des données et l'anticipation des fraudes. Le mode d'emploi : à chaque numéro de carte bancaire un numéro spécifique, différent sur chaque device, est attribué, grâce à une plateforme de tokenisation. L'entreprise annonce, lors du Mobile World Congress, l'extension de cette plateforme de substitution des données bancaires à dix e-commerçants - noms non-communiqués -, alors que le service n'existait jusqu'alors qu'en magasin. MasterCard applique également le principe dans les app.

Revivez le Mobile World Congress

Véritable retour de salon, catalogue des temps forts, la webconférence " Mobile World Congress " mitonnée par Jérôme Stioui, président d'Accengage, et Stéphanie Moge-Masson, directrice des rédactions chez Editialis, vous permettra d'identifier, de comprendre et d'intégrer les grandes innovations M-Marketing d'aujourd'hui et de demain. Pour vous inscrire, rendez-vous ICI.