Mon compte Devenir membre Newsletters

Alain Bagnaud, directeur général du salon SITL: " Sans une logistique organisée, il n'y a pas d'e-commerce "

Publié le par

Le salon SITL ouvre ses portes du 31 mars au 2 avril 2015 à la porte de Versailles à Paris, Pavillon 7.2. Explications de son directeur général sur les nouveautés et les actualités du SITL.

Alain Bagnaud, directeur général du salon SITL: ' Sans une logistique organisée, il n'y a pas d'e-commerce '

Le salon SITL existe depuis de nombreuses années. Vous avez-vu émerger la place du e-commerce et du cross canal dans les problématiques. Quelle est cette place aujourd'hui ?

L'e-commerce, c'est de la logistique avant tout. L'activité ne fonctionne que grâce à une logistique parfaitement organisée. Tout le secteur, les transporteurs, les équipementiers (entrepôt, manutention et véhicule industriel), les systèmes d'informations...tous ont répondu de façon efficace. Sans une logistique organisée, il n'y a en effet pas de e-commerce. Par nature même, le marché répond à cette nouvelle demande.

Au sein du SITL, vous aviez un pavillon dédié au e-commerce. Qu'en est-il cette année ?

C'est un peu compliqué. Comme tous nos exposants proposent des solutions logistiques liées à la distribution traditionnelle et au e-commerce, cette année nous n'avons donc pas fait de pavillon spécifique. Les offres seront bien présentes dans le salon sans être regroupées. La logistique collaborative et le cross-canal sont des thèmes présents depuis de nombreuses années. Pour autant, c'est vrai qu'il y a un impact plus marqué sur l'offre liée aux équipements de manutention, avec des équipements spécifiques en préparation de commande et en picking.

Car l'e-commerce, c'est beaucoup de produits commandés à l'unité, on n'est pas dans la massification...

Quelles évolutions voyez-vous apparaître...

La logistique s'adapte par nature aux demandes du marché. On se rend compte que la taille des entrepôts grandit. Nous sommes sur des tailles "XXL". Il y a 15 ans, un entrepôt de grande taille faisait 40 000 m2 . Aujourd'hui, on est sur des 90 000 voire même 110 000 m2 . Amazon est un acteur représentatif de cette évolution. Et l'on voit apparaître des usines logistiques, liées au e-commerce et à cette nécessité de mise en oeuvre des lignes de préparation de commandes spécifiques et de disponibilité d'un grand nombre de références produit. C'est un effet visible de cette évolution.

Quels seront les grands temps forts de l'édition 2015 ?

SITL accompagne les mutations du secteur. Nous lançons cette année dans le cadre du salon, le "transport Next génération" qui a vocation à devenir un événement à part entière dans les prochaines années. Il sera beaucoup dédié à la livraison urbaine, aux véhicules électriques, aux carrosseries spéciales, à la chaîne du froid...

Il y a une obligation pour les distributeurs de s'adapter aux conditions de livraison en zone urbaine, c'est-à-dire à moins de trafic, de pollution, moins de bruit....Cela signifie des modèles de livraison adaptés, dans le transport routier mais aussi dans le fluvial...Pour répondre à tous ces sujets, nous attendons cette année, sur SITL Paris, environ 20 000 visiteurs et 500 exposants.