Mon compte Devenir membre Newsletters

Alain Bagnaud, dg du salon SITL : "La livraison urbaine est la préoccupation du moment"

Publié le par

Le salon SITL, rendez-vous international du transport, de la chaîne logistique et de la supply chain, démarre demain, du 14 au 16 mars 2017 à Paris, Porte de Versailles au Pavillon 1. Décryptage sur les tendances actuelles concernant l'e-commerce.

Alain Bagnaud, dg du salon SITL : 'La livraison urbaine est la préoccupation du moment'

Quelles sont les tendances actuelles dans la logistique ?

Le salon SITL se concentre sur l'innovation de manière plus affirmée cette année. Par exemple, le secteur de l'intra-logistique, les équipements de manutention, connaît une évolution importante de ces systèmes d'automatisation avec la robotique, les préparateurs de commande, etc., soit tout ce qui permet d'organiser les flux logistiques dans les entrepôts. L'une des tendances fortes actuelles est la création de méga-entrepôts, des entrepôts XXL de 80 000 à 100 000 m2, poussés par l'e-commerce et Amazon. Tous les grands distributeurs évoluent vers cette direction. Ces entrepôts nécessitent des outils de manutention et de technologies d'information extrêmement perfectionnés pour gérer un grand nombre de références et assurer une logistique imposée par l'e-commerce.

Quels sont les enjeux concernant la livraison urbaine ?

La livraison urbaine est la préoccupation du moment aussi bien du point de vue de son organisation que de la gestion des informations. L'organisation de la livraison en zone urbaine reste un problème majeur, notamment à Paris, notre organisation urbaine n'est pas adaptée à un développement important de ces livraisons, il y a encore de nombreux points à améliorer.

Les innovations se concentrent sur les systèmes d'information pour optimiser les plans de livraison sur le dernier kilomètre, les modes de transport avec des véhicules petit format. Le paradoxe du marché est que vous avez d'un côté une sophistication des organisations et une simplification des modes de transport, certains distributeurs vont jusqu'à proposer une livraison à pied pour assurer une distribution sur des kilomètres restreints !

L'année dernière, vous avez lancé Start-Up Contest, l'élection de la start-up la plus innovante en transport et logistique, quels sont leurs axes de développement ?

Pour cette deuxième édition, ce sont 23 start-up qui concourent, elles étaient à une dizaine l'année dernière. Beaucoup d'entre elles sont dédiées à l'e-commerce et à la livraison urbaine, elles travaillent notamment sur la traçabilité des produits, le transport et la sécurité des colis, l'optimisation des tournées de distribution mais aussi sur l'évolution des matériels...

Le marché de la logistique est en grande transformation, il y a des opportunités importantes de développement.