Mon compte Devenir membre Newsletters

Livraison de colis : un marché disputé qui ne cesse de se réinventer

Publié le par

Soutenu par la croissance de la vente en ligne, le marché du colis a de beaux jours devant lui. Dès lors, quel est l'état des lieux du marché et quelle stratégie déployer pour tirer son épingle du jeu? Xerfi, dans son étude intitulée "Le marché du colis", livre quelques pistes.

Le marché du colis a des très beaux jours devant lui. En 2020, les acteurs auront à acheminer plus d'un milliard d'envois, pointe Xerfi dans une étude intitulée "Le marché du colis - Perspective du marché et du jeu concurrentiel à l'horizon 2020". Les revenus générés devraient croître de 8% par an. De quoi aiguiser les appétits. Dès lors, quel est l'état des lieux du marché? Et quelle stratégie déployer?

Un marché hyper concurrentiel

Premier enseignement: le leadership de La Poste est plus que jamais remis en cause, tout comme celui des mastodontes du secteur. Du côté des grands, d'abord, l'heure est à la concentration et à la consolidation. Fedex a ainsi racheté TNT Express en mai 2016. De son côté, DHL est entré au capital de Relais Colis en janvier 2016, affichant ainsi ses ambitions hexagonales. Enfin, Mondial Relay veut atteindre, d'ici à 2018, 8000 points relais dans l'Hexagone.

De nouveaux entrants essaient également de se faire une place sur le marché, à l'heure de la convergence entre les flux B to B et B to C. Les plateformes d'intermédiation

Cet article est réservé aux abonnés

Il vous reste 75% à lire

Pour découvrir la suite
Abonnez-vous

Je suis déjà abonné(e) Connectez-vous