Mon compte Devenir membre Newsletters

Passer à l'ère du cloud

Publié le par

Le cloud est entré dans vos vies personnelles ou professionnelles pour stocker des données à distance, les synchroniser et les consulter depuis n'importe quelle machine. Mais ce stockage de données dématérialisé peut s'appliquer à l'hébergement de votre site de vente en ligne !

Passer à l'ère du cloud

Le cloud computing est entré dans nos vies depuis plus de cinq ans. D'abord utilisé pour stocker des données de façon dématérialisée, le cloud étend peu à peu son emprise sur l'ensemble des activités économiques. Il ne constitue plus seulement une solution de stockage des fichiers les plus cruciaux sur des serveurs distants. Le cloud héberge désormais des applications, la messagerie électronique et permet même d'héberger les sites Internet.

Disponibilité, flexibilité, élasticité, évolutivité, les épithètes ne manquent pas pour attiser la curiosité sur ces nouvelles offres. Sur le papier, c'est simple ! En optant pour le cloud, vous pouvez vous délester de l'ensemble des problématiques liées à la gestion de votre hébergement, de votre messagerie, de vos différentes applications métier (marketing, compatibilité, logistique...) en remettant entre les mains d'un spécialiste l'ensemble de ces préoccupations.

D'après l'édition de juin 2014 du CloudIndex de Pierre Audoin Consulting, la maturité des entreprises françaises vis-à-vis du cloud ne cesse de se développer. Elles sont ainsi désormais 29% à déclarer recourir à des solutions de cloud, contre 23% en décembre dernier. Deux raisons principales incitent les entreprises françaises à s'orienter vers le cloud : la recherche d'une flexibilité accrue (63%) et d'une réduction des coûts (56%).

Mais franchir le pas n'est pas si simple. Si un site vitrine, ou site institutionnel, peut être indisponible plusieurs heures suite à un incident sans que cela soit préjudiciable à l'activité de l'entreprise, il n'en est pas de même pour un site d'e-commerce. Chaque seconde d'indisponibilité se traduit par une perte de chiffre d'affaires. Plusieurs critères de choix doivent donc être observés avant d'accorder votre confiance à un prestataire.

Amazon Web Services, Microsoft Azure, OVH, Cloudwatt, Aruba et tant d'autres se livrent actuellement une bataille acharnée pour gagner des parts de marché. Dans ce contexte, les prix ont tendance à chuter, pour le grand bénéfice des utilisateurs.