Mon compte Devenir membre Newsletters

Trois technologies pour optimiser l'expérience client d'un site marchand

Publié le par

Page 3 sur 5

Trois technologies pour optimiser l'expérience client d'un site marchand

3. La réalité augmentée, l'atout de la vente en ligne

Avec la montée en puissance du Web-to-store dans les secteurs de l'e-commerce, les internautes lancent un message fort aux e-marchands : acheter en ligne, dans certains cas, ne remplace pas la visualisation et l'essayage du produit dans des conditions réelles. L'une des solutions permettant en partie de pallier cette difficulté est la réalité augmentée. De manière globale, elle permet de présenter les produits de façon à se distinguer de la concurrence et de créer de l'engagement entre les consommateurs et la marque. Ainsi, " elle peut contribuer à convaincre les clients d'acheter un produit, mais aussi à augmenter le taux de conversion et à réduire les taux de retour ", assure Gaëlle Maurugeon, responsable marketing pour Total Immersion, société spécialisée en logiciels de réalité augmentée.

Encore assez peu répandue sur l'Internet français, elle serait davantage adaptée à certaines catégories de produits, dans l'optique ou l'ameublement, notamment. Le saint Graal pour les acteurs développant ces solutions reste néanmoins de parvenir à séduire le secteur de la mode et de l'habillement. Pour un e-marchand souhaitant proposer ce service aux internautes, il convient avant tout de connaître le profil de ses clients. " La réalité augmentée reste destinée à un public assez technophile car cela peut nécessiter des manipulations auxquelles les internautes ne sont pas habitués ", explique Mickaël Jordan, cofondateur de l'entreprise Augment, une start-up qui développe une application de réalité augmentée destinée aux commerciaux de la grande distribution.

Du côté de l'e-marchand, le défi majeur réside dans un travail précis sur les visuels : " Il est nécessaire de posséder des modèles en trois dimensions des produits, très fidèles aux originaux. Ce n'est pas forcément évident pour des e-commerçants vendant des produits de marque, mais davantage à la portée de ceux commercialisant leurs propres produits. " En amont, il est indispensable de bien chiffrer cette étape car elle est génératrice de coûts : il faut en effet rassembler les modèles 3D des produits, les traiter et, en dernier lieu, intégrer la solution de réalité augmentée sur le site. C'est, en revanche, une étape qui peut s'avérer assez simple, puisqu'elle se limite généralement à l'intégration d'un bouton cliquable sur les pages produits.