Mon compte Devenir membre Newsletters

Le paiement cash sur Internet, bientôt une réalité

Publié le par

La société Expay SAS a développé un système de paiement en espèces sur Internet, baptisé Wexpay.

Capter la clientèle des internautes qui ne possèdent pas de cartes bancaires peut être un enjeu important pour les e-commerçants. Jan Zizka, pdg de la société eXpay SAS l'a bien compris et compte apporter une réponse à cette problématique, grâce à sa solution weXpay. " Cela va apporter un nouveau type de clientèle : les adolescents, les personnes frappés d'interdit bancaire et les foyers les plus modestes." Car la solution développée permet à tout un chacun de payer des marchandises ou des services sur Internet en espèces. 

Le principe est simple. Toute personne désirant acheter avec de l'argent liquide sur Internet doit d'abord se rendre dans l'un des points de change du réseau Wexpay, essentiellement composé de marchands de journaux et de bureaux de tabacs (6 000 sont déjà partenaires). Ils sont équipés de terminaux spécifiques et l'argent liquide donné par l'internaute au commerçant, est transformé en un ticket (Bon Internet de Paiement), sur lequel apparaît un code alphanumérique unique à seize chiffres, représentant la valeur fixée par l'internaute souscripteur. Il lui suffit alors de sélectionner le mode de paiement weXpay sur un site marchand affilié, de saisir son code en cours de validité et de confirmer son opération.

Afin d'éviter les risques de blanchiment d'argent, l'internaute ne peut changer plus de 150 euros par ticket. Il a en revanche la possibilité d'en changer plusieurs de cette valeur, jusqu'à 750 euros. C'est aussi la limite du système, puisque les achats de valeur seront plus compliqués via ce type de paiement. Autre limite, la commission retenue sur le montant changé par l'internaute destinée à rémunérer le poitn de change partenaire : 5 %. En outre, une autre commission est prélevée auprès du e-commerçant, calculée en fonction de son activité. S'il s'agit d'un service, le montant de la  commission diffère d'un site de vente de biens physiques.