Mon compte Devenir membre Newsletters

Viavoo lance la plateforme Social Play

Publié le par

Quelle marque n'a pas rêvé de pouvoir écouter ce qui se dit sur la toile - d'elle-même et de ses concurrents ? Avec la plateforme Social Play, Viavoo étudie en temps réel les conversations des internautes pour permettre aux marques et enseignes de se comparer... et de s'améliorer.

C'est officiel. viavoo, éditeur SaaS de solutions d'analyse du verbatim client lance, à l'occasion du salon e-marketing Paris 2013, sa nouvelle offre. Baptisée viavoo Social Play, elle permet de réaliser une veille concurrentielle de l'expérience client révélée par le verbatim des consommateurs sur les réseaux sociaux.

Google+, Facebook, twitter, les forums, les sites d'avis, les blogs... Tous ces canaux ont été " pluggés " et sont écoutés en temps réel sur plus d'une centaine d'items.

" Nous analysons l'ensemble du parcours client ", explique Thierry Desforges, CEO de viavoo. Via la plateforme en effet, une enseigne peut se comparer à ses concurrents sur de très nombreux critères allant de la politique tarifaire, à la comparaison des prix internet versus magasin, en passant par l'accueil sur le point de vente, l'expérience d'achat en ligne, ou encore la qualité de la livraison...L'analyse se porte ensuite par item et par entreprise sur l'appréciation des internautes, avec un zoom possible jusqu'au détail du message analysé.

Pour débuter, viavoo Social Play est lancé sur les enseignes généralistes (Fnac, Darty, Rue du commerce...). D'autres secteurs seront déployés dans le courant de l'année, le prochain prévu en lancement pour le mois de mars étant celui des " Telco " avec SFR, Bouygues, Orange, Virgin Mobile, etc...

La solution est commercialisée de façon autonome et sera également intégrée à l'offre smarter feedback, déjà commercialisée par viavoo. " C'est la première plateforme qui permette de réaliser ce degré de précision sur l'expérience client ", explique Thierry Desforges. En termes de tarif, viavoo Social Play est proposé sous la forme d'un abonnement en mode SaaS pour un montant de 1000 euros HT.

Martine Fuxa