Mon compte Devenir membre Newsletters

L'EIAA met en relation la croissance de la publicité en ligne et celle de l' e-commerce

Publié le par

Les dépenses publicitaires en ligne ont atteint 5,048 milliards d'euros en 2006 pour la France, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni. Parallèlement les ventes en ligne auraient franchi le seuil de 76 milliards d'euros la même année...

Publiés par l'IAB Europe, les chiffres Ad-Ex 2006, mesurant les investissements européens dans la publicité en ligne, révèlent que les dépenses publicitaires ont dépassé les 5 milliards d'euros pour la France, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni. Alors qu'en 2005, les dépenses pour l'ensemble de l'Europe ont atteint 4,6 milliards d'euros, ce chiffre devrait s'élever à 8 milliards d'euros en 2006. Cette croissance est à mettre en relation avec l'essor de l'e-commerce en Europe, qui connaît, en 2006, une croissance de 37 %. Le total des ventes en ligne devrait atteindre 97 milliards de dollars (76 milliards d'euros), soit un peu plus de la moitié des sommes investies en ligne aux États-Unis (186 milliards de dollars). Sur les nouveaux marchés comme l'Inde, la Chine et le Vietnam, la publicité en ligne connaît un taux de croissance des plus élevés (70 % en moyenne). Le Royaume-Uni arrive en tête du classement au regard de ses dépenses publicitaires en ligne. Avec 3 101 millions d'euros investis, ces dernières dépassent celles de la publicité radio. Par ailleurs, pour le Royaume-Uni, la France, l'Espagne et l'Italie, les dépenses dans la publicité en ligne se ventilent ainsi: Moteurs de recherche : 2 456 milliards (48,6 %). Affichage : 1 515 milliards (30 %). Petites annonces : 1 002 milliards (19,8 %). Courrier électronique : 76 millions (1,5 %). Des résultats complémentaires devraient être présentés lors du congrès Interact, organisé par l'IAB Europe les 4 et 5 juin prochains à Bruxelles.