Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-pub au top de sa forme

Publié le par

Flatté de 57 % de croissance au prmier semestre 2006, le média devient incontournable dans les stratégies des annonceurs.

"Une croissance insolente" C'est en ces termes que l'IAB (Internet Advertising Bureau) et TNS Media Intelligence ont qualifié la nouvelle performance du média Internet au cours du premier semestre 2006. Sur la période, les investissements publicitaires consacrés au on line s'inscrivent en hausse de 57 % par rapport au premier semestre 2005. Cette nouvelle progression porte à 9 % la part de marché de l'Internet dans le total plurimédia, contre à peine 5 % un an plus tôt. En valeur, l'e-pub pèse désormais 984 millions d'euros, à mettre en perspective avec le montant global des investissements plurimédias qui, sur le semestre, s'établit à 10,5 milliards d'euros, en hausse de 11,4 % par rapport à 2005. Pour TNS MI, ce nouveau record de croissance consacre Internet comme média incontournable dans la stratégie des annonceurs. Son niveau de référencement (taux de présence des annonceurs par média), de 11 % en 2006, a même surclassé celui de la télévision (8 %) alors que, en raison de la jeunesse du marché, son degré de croissance est cinq fois supérieur à celui des autres médias. Toujours plus nombreux à s'intéresser au on line, le panel des annonceurs se diversifie, même si les plus fortement présents restent inchangés : Voyages (29,6 %), Informatique (29,3 %), Equipement sportif (25,2 %), Télécom (18,6 %), Audiovisuel (14,9 %) et Services (11,8 %). Quant aux entrants, ils font preuve d'engouement pour le nouveau média. C'est le cas des acteurs de la Grande Consommation qui représentent 7,6 % des investissements publicitaires en ligne avec, aux cinq premières loges de cette catégorie, des marques telles que Coca-Cola, L'Oréal Paris, Procter & Gamble, Beiersdorf et Unilever.