Mon compte Devenir membre Newsletters

La Fevad réagit à la publication du baromètre des plaintes de la DGCCRF

Publié le par

La VAD représenterait à peine 12 % du total des réclamations reçues au second semestre 2007 et non “40% des plaintes”, comme annoncé lors de la présentation du baromètre des plaintes de la DGCCRF.

La Fevad dénonce certaines affirmations du baromètre des plaintes de la DGCCRF, présenté le 6 février dernier par Luc Chatel, secrétaire d'État à la Consommation. Selon la fédération, la VAD représente à peine 12 % du total des réclamations reçues au second semestre 2007 par la DGCCRF (7 182 sur 60 303) et non “40 % des plaintes”, comme le titrait une des pages de la présentation de ce même baromètre. La Fevad regrette que "certains amalgames entre vente à distance, fournisseurs d'accès et de téléphonie et certaines présentations aient pu donner à penser que la vente à distance suscitait l'essentiel des réclamations des consommateurs, car ce n'est pas exact".
Elle observe par ailleurs que le document n'indique pas si ces chiffres tiennent compte des réclamations liées à des achats à l'étranger, alors qu'une étude montre qu'un internaute sur quatre achète à l'étranger. La Fevad souligne enfin que, selon le rapport, le nombre de réclamations concernant la VAD “n'a pas évolué significativement” au cours du second semestre 2007, contrairement aux secteurs cités par le rapport où est soulignée une “forte évolution”.