Mon compte Devenir membre Newsletters

Les internautes ont dépensé plus de 4,3 milliards pour Noël

Publié le par

Selon une estimation réalisée par la Fevad, les ventes en ligne de Noël (novembre-décembre) ont augmenté de 29%. Mais le panier moyen a baissé : il est passé de 226 euros en 2007, à 216 en 2008.

Selon une estimation réalisée par la Fevad, les ventes en ligne de Noël (novembre-décembre) ont augmenté de 29%. Au total, les Français auront donc dépensé 4,3 milliards d’euros sur Internet contre 3,1 milliards l’an dernier. Ces bons résultats devraient permettre de franchir la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour l'e-commerce en 2008 conformément aux prévisions de la Fevad. En revanche, le panier moyen a baissé : il est  passé de 226 euros en 2007 à 216 en 2008.
Les produits culturels restent en tête. Les CD/DVD sont ainsi les cadeaux les plus prisés par les internautes (27%), suivis des livres (21%). Arrivent ensuite les jeux/jouets (16,8%), les consoles de jeux/loisirs numériques (16,3%), les vêtements (15%) et les produits informatiques (13%). Côté produits high-tech, ce sont les appareils photo numériques, les consoles de jeux et les baladeurs MP3 qui arrivent en tête de la liste. On constate aussi une forte progression des ventes de téléviseurs à écran plat. À noter également l’apparition des Netbooks parmi les cadeaux les plus prisés.
Alors que les autres années la commodité arrivait en tête des motifs d’achat sur Internet, en 2008 c’est le prix qui a été l’élément décisif. Les internautes déclarent à 49 % avoir choisi d’acheter leurs cadeaux sur Internet en raison des prix plus attractifs contre 41% qui mettent en avant la commodité.
97,7% des personnes interrogées se déclarent satisfaites de leurs achats de Noël 2008 (contre 96,9% pour 2007). Ces bons résultats sont confirmés par les intentions de réachat : plus de 99% d'entre elles ont l'intention d'acheter à nouveau en ligne en 2009. 64% d’entre elles déclarent qu’ils devraient dépenser plus en ligne. Toutefois, la part de ceux qui indiquent qu’ils dépenseront moins en 2009 (9,5%) progresse par rapport à l’an dernier.