Mon compte Devenir membre Newsletters

Les soldes flottants maintenus

Publié le par

Le rapport élaboré par l'Institut français de la mode (IFM) et le Crédoc, qui recommande le maintien des soldes flottants, est approuvé par le gouvernement.

Les soldes flottants maintenus

Lundi 6 décembre 2010, un rapport concernant les soldes flottants, rédigé par l'Institut français de la mode (IFM) et le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), a été remis au gouvernement, qui lui a apporté son soutien.

Le communiqué du gouvernement, vantant les mérites des soldes flottants, souligne que ce projet introduit par la loi de modernisation de l’économie (août 2008, LME), est “un mécanisme qui a permis de dégager un chiffre d'affaires supplémentaire de plus de 120 millions d'euros dans le secteur de l'habillement depuis un an et demi (dont 93 millions d'euros pour les seuls soldes flottants)”.

De ce fait, le rapport conseille le maintien des soldes flottants, qui était remis en question. Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME, ainsi que la ministre de l’Économie, Christine Lagarde ont approuvé ce rapport. Le maintien des soldes flottants pour l’année 2011 est donc confirmé.

Pour une majorité de consommateurs (56%, d’après l’enquête menée par l'IFM en octobre 2010, citée dans le rapport), les soldes représenteraient “une nécessité budgétaire”. Ce qui explique pourquoi, en cette sortie de crise, 71% des consommateurs soutiennent et souhaitent le maintien des soldes flottants.

Frédéric Lefebvre propose par ailleurs aux rapporteurs “d'approfondir leur réflexion sur l'encadrement des soldes et promotions sur Internet”. “Les ministres vont poursuivre la concertation avec les associations de consommateurs et les fédérations professionnelles de commerçants, précise le communiqué. Ils parleront notamment de l'idée avancée dans le rapport de mieux soutenir l'animation commerciale au printemps”, en raison de la faible activité enregistrée à ce moment de l'année.