Mon compte Devenir membre Newsletters

[Mobile]: Drivy, une application pour mettre en location sa propre voiture

Publié le par

La start-up Drivy offre la possibilité aux particuliers de pouvoir louer un véhicule ou de mettre à la location le leur lorsque l'utilisation de ce dernier n'est que ponctuelle. Bien plus qu'un service, Drivy est devenu le n°1 de la location de particulier à particulier.

[Mobile]: Drivy, une application pour mettre en location sa propre voiture

Drivy est une application de location de voitures entre particuliers qui se déploie à grande vitesse. Disponible sur iPhone et sur les terminaux équipés d'Android, elle s'inscrit pleinement dans la tendance de la consommation collaborative, permettant aux particuliers de mettre en location leur voiture personnelle lorsqu'elle est inutilisée, ou de louer un véhicule auprès d'un utilisateur du service.

Pour le locataire, c'est un moyen rapide et économique de disposer d'un véhicule près de chez lui ou de son lieu de travail. Le prix de base d'une location est de l'ordre de 15 euros par jour. Quant aux loueurs, c'est un bon moyen de tirer profit des temps morts dans la vie de leurs voitures.

La réservation d'un véhicule, de A à Z

Lorsque le mobinaute ouvre l'application Drivy, il est automatiquement géolocalisé, afin que l'outil lui présente, sur une carte, l'ensemble des véhicules disponibles à la location à proximité. Dès lors, il peut naviguer parmi toutes les voitures disponibles, accéder à leurs fiches de présentation, contacter le propriétaire par e-mail ou directement par téléphone, et payer la location.

Du côté du loueur, l'application offre la possibilité de créer une annonce de location, de prendre les photos de son véhicule avec le smartphone, les télécharger en quelques clics sur son profil "loueur", et d'indiquer son tarif de location. Ils peuvent être avertis des demandes de location grâce à des notifications, et y répondre directement depuis leur smartphone.

Une cible grand public

Drivy comptabilise déjà plus de 11 000 voitures disponibles à la location sur le sol hexagonal. " Assez étonnamment, nous rencontrons un grand succès en province ", explique Paulin Dementhon, fondateur de Drivy. Les villes où le service est le plus utilisé sont (par ordre d'importance) Biarritz, Versailles, Ajaccio, Courbevoie et Bordeaux. Paris est classé en neuvième position.

L'offre séduit tous les types de public. L'appli compte déjà 170 000 utilisateurs. Toutefois, les loueurs sont davantage installés en banlieue, tandis que les locataires se trouvent plutôt en centre-ville et présentent un profil CSP+, avec un âge moyen de 34 ans.

Drivy aurait déjà reversé pas moins de 4,5 millions d'euros à ses loueurs, depuis la création du service, en 2010. Son modèle économique est simple : Drivy reverse 70 % de chaque location aux loueurs, appliquant ainsi une commission fixe de 30 % qui comprend une marge d'environ 10 %, 15 % sur les assurances souscrites par Drivy et 5 % consacrés aux frais de fonctionnement du site et des applications mobiles.