Mon compte Devenir membre Newsletters

Pixmania, sur le point d'être cédé

Publié le par

Racheté intégralement en août 2012 par le groupe anglais Dixons Retails, le pure player Pixmania est sur le point d'être de nouveau cédé, à la société allemande Mutares AG.

Pixmania, sur le point d'être cédé

Nouveau coup dur pour le pure player Pixmania. Son propriétaire, le distributeur de produits électroniques anglais Dixons, a reçu une "offre irrévocable" de rachat de Pixmania, par la société allemande Mutares AG. Cette dernière est une holding industrielle, dont la spécificité est de racheter des entreprises en mutation structurelle, due à des situations particulières (succession, redressement, refinancement, etc.).

Avant tout, Dixons Retail explique par voix de communiqué que les représentants du personnel de Pixmania seront consultés sur ce sujet, comme le prévoit la législation française. Dans le cadre de son offre de reprise, Mutares AG a préparé un plan de relance de Pixmania. Le britannique Dixons précise par ailleurs dans un communiqué, qu'il versera 69 millions d'euros de liquidités à Mutares AG, afin de soutenir la mise en place de ce plan. Cela signifie que Dixons est prêt à payer pour se séparer de Pixmania.

Fondé en 2000 par les frères Rosenblum, Pixmania peine véritablement à redresser la barre, et cela même avec le soutien de Dixons Retails depuis son entrée au capital en 2007. Le groupe a pourtant multiplié les prises d'initiatives, comme avec le lancement de son agence conseil PixAgency, la commercialisation de sa propre marque de literie, Sombed, ou encore le retrait du portail dans 12 pays (alors qu'il était présent dans 26 pays), et surtout, la fermeture de ses points de vente physiques et le licenciement de plusieurs dizaines de salariés. En 2012, le chiffre d'affaires de Pixmania a de nouveau chuté, de 10%, pour s'établir à 843 millions d'euros, et une perte de 25 millions d'euros.