Mon compte Devenir membre Newsletters

La Redoute et Relais Colis cédés à Nathalie Balla

Publié le par

La cession officialisée doit être finalisée au premier semestre 2014 et englobe à la fois La Redoute et le réseau de livraison aux particuliers Relais Colis. C'est le projet du tandem Nathalie Balla, actuelle présidente et Eric Courteille qui a été retenu.

La Redoute et Relais Colis cédés à Nathalie Balla

La Redoute, créée en 1873 par Charles Pollet a finalement été cédée par Kering (ex PPR) à Nathalie Balla, présidente de l'entreprise et Eric Courteille, secrétaire général de Redcats ( ex-maison mère).

Parmi les candidats à la reprise , d'autres dossiers étaient en compétition dont celui du fonds d'investissement américain Gores, de la foncière Altarea-Cogedim (propriétaire de Rue du Commerce) ainsi qu'une offre déposée par un entrepreneur nordiste du textile et de la distribution.

D'ores et déjà le calendrier a été communiqué et la cession comprenant non seulement La Redoute mais aussi le réseau de livraison Relais Colis, devrait être finalisée au premier semestre 2014. "L'ensemble des collaborateurs de La Redoute et de Relais Colis seront associés au succès de l'entreprise", ont déclaré Mme Balla et M. Courteille, dans un communiqué de Kering. Le PDG de Kering François-Henri Pinault s'était engagé personnellement à "choisir le meilleur projet afin de pérenniser l'emploi". Il semblerait donc selon les informations communiquées aux syndicats que le projet de reprise retenu soit le mieux disant socialement. Pour autant, 700 postes sur les 3300 salariés de La Redoute seraient néanmoins menacés.

Pour sa part, Kering devrait réinjecter avant la cession plusieurs centaines de millions d'euros afin de recapitaliser les entreprises cédés. Le challenge pour les repreneurs est de taille, sachant que la société La Redoute perd plusieurs dizaines de millions d'euros annuellement.

Nathalie Balla avait rejoint La Redoute en 2009 pour organiser la renaissance de la marque sur le numérique et avait été élue personnalité e-commerce de l'année 2011 pour y être parvenu dans un contexte difficile.