Mon compte Devenir membre Newsletters

ValueClick renforce ses positions en France

Publié le par

L'entreprise américaine ambitionne d'entrer à court terme dans le top 3 de l'affiliation. Pour cela, Value Click veut jouer sur une approche métier alliant un positionnement de spécialiste et une transversalité accrue entre publicité on line et affiliation.

Arrivée il y a un an seulement en France, ValueClick ne cache plus ses ambitions. S'appuyant sur quatre piliers dans son approche marché, ce spécialiste du marketing à la performance travaille de concert sur son réseau média, sa plate-forme d'affiliation (Commission Junction, cf. lettre du 24/05), son guide d'achat et comparateur de prix, Price Runner, et enfin son réseau dédié aux liens sponsorisés. « Commission Junction est très bien positionnée aux Etats-Unis, puisque nous atteignons là bas 40 % de part de marché de l'affiliation, quasiment 25 % de ce trafic provenant d'eBay, l'un de nos plus gros clients », explique Amaury Delloye, directeur général France de ValueClick. « Notre travail consiste à monétiser l'espace publicitaire, à intégrer des logiques d'affiliation et à fournir du contenu avec notre outil PriceRunner, comparateur et guide d'achat. Nous sommes en train de déployer également des compétences sur les liens sponsorisés », ajoute-t-il. Autre nouveauté dans l'approche de cet acteur, la transversalité. Avec un objectif réaffirmé, celui de la maximisation des revenus des éditeurs, le système étant focalisé sur eux. Dans cette optique, un accord aurait été signé avec Yahoo Search, Mirago, Miva… autour d'un outil technologique permettant de prendre en compte les différents flux dans le but de faire apparaître, sur une seule page, les résultats de la demande consommateur. Le but ? Mettre en avant le lien rapportant le plus d'argent à l'éditeur. « Cela aboutit à une mise en concurrence des différents acteurs du domaine des liens sponsorisés », résume Amaury Delloye tout en insistant sur le caractère novateur de ce procédé résolument orienté vers la maîtrise de la distribution et vers la valorisation de l'éditeur. « La nouvelle plate-forme va permettre de rémunérer tous nos éditeurs au CPM, avec des niveaux de priorité et de gestion en fonction de la performance », souligne Amaury Delloye. La migration complète sur ce nouvel outil est prévue pour le mois d'août. Alors que ValueClick affiche un chiffre d'affaires prévisionnel mondial de 505 millions de dollars pour 2006 contre 305 réalisé en 2005, le groupe reste également déterminé à poursuivre sa politique de croissance externe, à la fréquence d'un gros rachat annuel. Dernière en date, en septembre 2005, l'acquisition de Fast Click serait les prémices à de nouveaux développements.