Commerce dans le Cloud, quels bénéfices ?

Publié le par

Le Cloud est désormais une option viable pour les commerçants multicanaux, quelle que soit la taille de leur entreprise. L'adoption d'une plate-forme de commerce électronique en mode Cloud se justifie pour plusieurs raisons.

Dans le monde numérique d'aujourd'hui, rares sont ceux qui ne connaissent pas le concept du Cloud, soit l'utilisation des ressources informatiques (équipements, logiciels et infrastructures) sous forme de services disponibles depuis le web. Ce modèle permet l'accès aux données depuis n'importe quel appareil connecté à Internet et d'un navigateur. Le modèle traditionnel désigne les logiciels sous licence installés sur les machines et les serveurs de l'acheteur, et donc gérés en interne.

Le Cloud est désormais une option viable pour les commerçants multicanaux, quelle que soit la taille de leur entreprise. L'adoption d'une plate-forme de commerce électronique en mode Cloud se justifie pour plusieurs raisons :

  • Innovation constante : les utilisateurs bénéficient d'améliorations en continue, sans interruption des opérations quotidiennes, ni mises à jour coûteuses.
  • Productivité : les entreprises sont libérées de la gestion de l'infrastructure et des mises à jour, qui n'apporte aucune valeur ajoutée. Le Cloud Computing permet aux équipes informatiques et commerciales de se focaliser sur leur cœur de métier, comme le merchandising, le marketing ou le service client.
  • Architecture ouverte : la plate-forme e-commerce interagit efficacement avec les autres canaux et terminaux, les développeurs peuvent programmer dans le langage de leur choix et intégrer un large éventail de technologies tierces avec une base de code commune.
  • Plate-forme mondiale : les entreprises peuvent se connecter à un environnement sécurisé, évolutif et fiable, spécialement conçu pour prendre en charge des volumes de transactions importants et une redondance automatique.
  • Réduction du coût global: il n’y a plus d'investissement initial dans des licences, le coût de la mise en œuvre est réduit et l’ajout d'utilisateurs et de sites au fil du temps est peu onéreux.

La possibilité d'un alignement économique avec le fournisseur constitue un autre atout d'une gestion du commerce dans le Cloud. Le modèle de distribution traditionnel (logiciel sur site) est axé sur les ventes de licences et de contrats de maintenance annuels, ainsi que sur les ventes futures de modules complémentaires. Cette combinaison ne favorise pas une relation de collaboration étroite. En revanche, les fournisseurs de services de Cloud Computing sont eux, centrés sur la pérennité de la relation et le succès mutuel car leur modèle économique est axé sur le client et sur ses objectifs.

Columbia Sportswear : le Cloud générateur de réussite et de croissance

En 2008, Columbia Sportswear, l'un des principaux fournisseurs du secteur des vêtements et des chaussures pour les activités de plein air, a mis en place une stratégie d’e-commerce pour ses marques, territoires et canaux de vente afin de répondre aux attentes des consommateurs et des partenaires commerciaux. Compte tenu de la dimension dynamique et mondiale de ses activités, il lui fallait une solution évolutive, flexible, et rentable, prenant en charge un ensemble complexe de transactions dans diverses langues et devises pour gérer sa présence de ses quatre marques. Les responsables du projet chez Columbia ont estimé que la plate-forme de Cloud Computing de Demandware offrirait la souplesse et l'évolutivité nécessaires pour soutenir et développer les activités de l'entreprise à l'échelle mondiale. Et ils ont eu raison.

En février 2009, Columbia a commencé à exploiter cette solution. Son premier site, Columbia.com, a été mis en service en août 2009. En s'appuyant sur la technologie de Cloud Computing pour étendre de manière rapide et efficace la présence internationale de ses marques sans le coût et les frais généraux associés à la gestion de plusieurs plates-formes sur site, Columbia a pu déployer un certain nombre de sites supplémentaires dans des délais très courts, notamment :

  • plus de 26 sites pour l'ensemble de ses quatre marques dans différentes langues et devises (au premier trimestre 2012) ;
  • des sites Columbia et Sorel aux Etats-Unis, au Canada et dans 10 pays européens ;
  • des sites optimisés pour les mobiles aux Etats-Unis pour ses quatre marques ;
  • 13 sites non e-commerce supplémentaires en Europe et en Asie.

Les commerçants multicanaux ont besoin de solutions flexibles pour faire face à l'évolution des marchés de manière rapide et économique. Columbia a exploité une seule plate-forme en Cloud pour réaliser des gains d'efficacité et des économies d'échelle afin de prendre une longueur d'avance sur la concurrence. Cette dernière avait choisi une approche multi plate-forme pour le commerce électronique, plus coûteuse et moins facile à gérer.

Le Cloud est-il la bonne solution pour votre entreprise ?

Les commerçants doivent définir clairement leurs objectifs pour choisir le meilleur partenaire pour leur entreprise. Des aspects tels que l'évolutivité, la fiabilité, le contrôle de la marque, la capacité à innover constamment et les objectifs de croissance des ventes sont importants.

L'hébergement des opérations d’e-commerce dans le Cloud est aujourd'hui une option viable pour les commerçants multicanaux, quelle que soit la taille de leur entreprise. L'utilisation croissante du Cloud Computing à des fins personnelles (audio, e-mail, stockage de documents, services bancaires, etc.) a ouvert les yeux de nombreux dirigeants sur les avantages de son utilisation à des fins professionnelles. Elle soulève en effet la question suivante : puisque nous utilisons le Cloud Computing pour gérer nos activités personnelles, pourquoi ne pas l'utiliser pour gérer nos activités professionnelles ?