Mon compte Devenir membre Newsletters

[ Portrait ]-Alexandre de Lamarzelle, directeur général de Rue du Commerce

Publié le par

Le directeur général de Rue du Commerce travaille au nouveau positionnement de ce fleuron de l'e-commerce français.

[ Portrait ]-Alexandre de Lamarzelle, directeur général de Rue du Commerce

Alexandre de Lamarzelle a le goût de l'action et des voyages. Une curiosité qui lui vient peut être de son enfance éclectique passée en Afrique où son père, banquier au sein du Crédit Agricole, travaille sur des projets de coopération. Il vit durant sept ans au Cameroun puis au Togo et y fait ses études au collège et lycée. Aîné d'une grande fratrie, il est lui-même père de quatre enfants (bientôt 5) et, en chrétien engagé, s'investit beaucoup dans sa famille et la spiritualité. À son retour en France, il entame un parcours plus classique et suit une classe préparatoire avant d'entrer à l'ESSEC. Diplôme en poche, il part deux ans sur un bateau, pendant son service militaire. Il est alors commissaire de la marine sur un navire chargé du ravitaillement des sites d'essais nucléaire à Mururoa. Il découvre Tahiti et bien d'autres destinations et garde de cette période "un souvenir fabuleux".

Son parcours professionnel débute en 1995, au sein du service marketing de Procter&Gamble. Il y restera 15 ans, occupant différents postes. Il travaille sur des gammes de produits variés, pour être finalement nommé directeur marketing. Pendant cette période, il est nommé pendant deux ans, responsable du compte Intermarché pour Procter&Gamble. Et cela, avant de relever un autre défi, celui de développer pour le groupe le marché russe sur différentes catégories de produits.

En 2003, l'homme part donc en Russie, à Moscou, et y reste jusqu'en 2007. "J'ai adoré dans cette période russe l'effervescence d'un marché en forte croissance ", se souvient Alexandre de Lamarzelle. Sur place, sa mission est de structurer la croissance et d'apporter de la méthode aux équipes locales travaillant pour le géant des produits d'hygiène et d'entretien. Il apprend la langue pour s'intégrer socialement et, dopé par cette expérience, cherche - quand il revient en France, en 2007- à s'investir professionnellement dans des univers dynamiques et à forte croissance.

Raison idéale de rejoindre l'aventure de Rue Du Commerce. En 2010, Gauthier Picquart et Patrick Jacquemin, les fondateurs, ont en effet déjà en tête de revendre leur entreprise. Ils cherchent à s'entourer d'une nouvelle équipe pour accompagner cette transition. Le pari est alléchant. Alexandre de Lamarzelle intègre l'entreprise, fleuron français du e-commerce, comme directeur marketing, et un an plus tard, il est nommé directeur général de l'entreprise."Quinze ans d'Internet c'est encore le début de l'aventure pour l'e-commerce. Je suis convaincu qu'il y a des gens qui sont fait pour faire naître les choses, pour les créer, qui les font éclore et qu'ensuite cela passe dans une deuxième phase d'accompagnement et de gestion. Je suis le profil intermédiaire, j'ai un talent pour la structuration", souligne le manager.

Le maître mot, dans le management d'Alexandre de Lamarzelle, reste la confiance. Celle qui crée des effets vertueux à tous les échelons où elle s'exerce. "Une des valeurs phares dans le commerce est également la confiance", souligne le manager. Rue du Commerce réalise aujourd'hui plus de 420 millions d'euros de volume d'affaires et emploie 400 personnes. Les synergies avec Altarea sont de plus en plus avancées, marquées par l'objectif de créer un centre commercial dans le monde internet qui donnera la part belle à des enseignes issues du monde physiques. Un nouveau positionnement, entre commerce physique et Internet, qu'entend développer Alexandre de Lamarzelle .