Groupon, l'instantanéité au service des achats groupés

Publié le par

Présent sur iPhone, iPod, et Android à travers des applications dédiées, Groupon France revendique son positionnement de portefeuille de deals embarqué. La force de son modèle : conjuguer instantanéité et géolocalisation.

Groupon fascine par sa réussite fulgurante, Groupon étonne par l’originalité de son modèle unique d’achats groupés, Groupon questionne, aussi, car de nombreux observateurs doutent de sa pérennité, et Groupon fait peur, comme en témoigne le cours de l’action, constamment chahuté en bourse.

Du reste, comment passer sous silence le succès d’un site qui a levé plus de 525 millions d’euros en bourse, dégagé près d’1,2 milliard d’euros en 2011 et qui, malgré tout, est entré relativement tard dans l’ère du commerce mobile, en avril 2011 pour être précis. L’application Groupon pour iPhone voit alors le jour, et quelques semaines plus tard c’est au tour de la version destinée aux terminaux équipés d’Android puis d’un site optimisé pour les mobiles. Il y a quelques jours enfin, Groupon a lancé son application sur Blackberry. 

Fidèle à ses habitudes, la firme reste discrète sur les chiffres, mais une chose est sûre, moins d’un an plus tard, les applications Groupon ont été téléchargées par plus de 26 millions d’individus à travers le monde. « Et la consommation des offres sur mobiles continue de progresser », note Paul Choppin de Janvry, porte-parole du groupe pour la France. Rien d’étonnant à cela, puisque la valeur ajoutée pour l’utilisateur est bien présente : « C’est un portefeuille de deals embarqué dans la poche de nos clients », explique Paul Choppin de Janvry.

Concrètement, l’utilisateur peut s’inscrire sur le site directement depuis l’application, une première étape indispensable. Ensuite, il peut consulter les deals quotidiens dans plus de 90 villes en France et, s’il le souhaite, les acheter d’un simple clic. Il est également en mesure d’accéder à son compte pour trouver et organiser ses achats précédents. Enfin, l’application lui permet d’utiliser ses coupons en les présentant aux commerçants puisqu’un code-barres unique est généré sur l’écran. Terminé les impressions intempestives sur papier et les problèmes liés à la perte des offres. Enfin, grâce à la géolocalisation du mobinaute, il a instantanément accès aux offres les plus proches de l’endroit où il se trouve. Et cela n’est pas tout, en mai 2011, Groupon a lancé aux États-Unis l’application Groupon Now. « Elle a depuis été mise en place au Japon», assure le porte-parole du groupe.

Ce concept mise tout sur l’instantanéité, avec un rapport gagnant-gagnant certain pour les utilisateurs comme pour les commerçants. “Groupon Now” offre la possibilité aux commerçants d’ajouter eux-mêmes les deals qu’ils souhaitent réaliser au cours de la journée. C’est un excellent moyen pour eux d’attirer des clients lors des périodes creuses, notamment pour les restaurateurs dont l’activité est fluctuante selon les moments de la journée. Une bonne occasion pour développer une nouvelle clientèle avec, en prime, la possibilité de la fidéliser. Du côté des clients, c’est une bonne opportunité de bénéficier de rabais avantageux sur des produits ou des services qu’ils n’auraient pas l’habitude de consommer. Un premier pas en faveur des changements de comportements de consommation.