Mon compte Devenir membre Newsletters

« Un article est acheté toutes les trois minutes trente via une appli mobile eBay »

Publié le par

EBay est l'une des sociétés du marché de l'e-commerce les plus dynamiques sur le m-commerce. En 2011, le site a enregistré près de 5 milliards de dollars de transactions, depuis le canal mobile. François Coumau, son directeur général France, revient sur la stratégie du groupe.

« Un article est acheté toutes les trois minutes trente via une appli mobile eBay »

Depuis combien de temps avez-vous investi le m-commerce, et pourquoi avez-vous fait ce choix ?
La première application mobile date de 2008. Le m-commerce s’inscrit dans notre stratégie, développée par John Donahoe, le p-dg d’eBay, autour des quatre piliers : local, social, digital et mobile.
Ce choix répond à l’évolution du comportement des utilisateurs, de plus en plus nomades. Aujourd’hui, en France, un article est acheté toutes les trois minutes trente via une application mobile eBay.

Le montant des transactions mondiales d’eBay sur mobile devrait atteindre 5 milliards d’euros en 2011. Quelle est la recette d’un tel succès ?
Nous attribuons cette réussite à la performance de nos plateformes pour mobile. En effet, l’application eBay est très complète et comprend le suivi de commandes, la recherche, l’achat, la vente et le paiement. Elle est multisupport et fonctionne sur BlackBerry, Android, iPhone, et iPad.
Nous devons également cette réussite aux acquisitions de RedLaser, une application gratuite de scan sur iPhone et Android qui permet de comparer les prix des produits à partir de leurs codes-barres, et de Milo.com, application permettant de trouver des produits dans les boutiques physiques à proximité et offrant au consommateur la possibilité de comparer les prix dans les boutiques.

La majorité du chiffre d’affaires mobile d’eBay provient-elle du site mobile ou des applications ?
Les applications représentent la majorité du chiffre d’affaires, car elles offrent une expérience utilisateur optimisée. Cependant, la mise à jour de l’application mobile demande une action proactive de la part de l’utilisateur. De plus, une application, par définition, demande à être connue des utilisateurs, contrairement au site mobile qui peut être trouvé spontanément grâce à des moteurs de recherche type Google.

Comment appréhendez-vous le canal de vente “tablettes”, qui devient un enjeu majeur pour les e-commerçants ?
Le m-commerce via les tablettes est un enjeu important. Notre équipe mobile a designé l’expérience sur tablette en exploitant pleinement l’avantage de l’écran plus grand, pour un meilleur confort visuel. Cet aspect est très important pour les catégories “visuelles” comme la mode et la décoration.