Mon compte Devenir membre Newsletters

Amazon perd une bataille contre les librairies traditionnelles

Publié le par

Les sénateurs ont voté mercredi 8 janvier, une loi interdisant à Amazon de cumuler un rabais autorisé de 5% avec la gratuité des frais de port. Une petite victoire pour les librairies traditionnelles.

Amazon perd une bataille contre les librairies traditionnelles

Une page se tourne pour Amazon en France. Le géant américain de l'e-commerce ne pourra plus cumuler la gratuité des frais de port avec le rabais autorisé de 5% dans le cas des ventes en ligne de livres, suite au vote mercredi 8 janvier par les sénateurs, de la proposition de loi déposée par des députés UMP, en octobre 2013. L'article de loi s'ajoute ainsi à Loi Lang de 1981 sur le prix unique du livre.

Cette prise de position, va dans le sens des demandes effectuées par le Syndicat de la librairie française (SLF), qui avait dénoncé alors des pratiques de concurrence déloyale. En effet, selon le SLF, lors d'un achat de livre sur Amazon, cumuler à la fois la gratuité des frais de port sans minimum d'achat avec un rabais systématique de 5%, revient à vendre à perte pour tuer la concurrence, et détenir un monopole des ventes.

Amazon France par la voix de son p-dg, Romain Voog, n'avait pas manqué de rétorquer :"Il est évident que nous ne vendons pas les livres à perte car c'est illégal! Si Amazon perd de l'argent, ce n'est pas parce qu'il fait du dumping sur les prix mais parce qu'il investit massivement dans des entrepôts. En France, nous avons ouvert quatre entrepôts dans lesquels nous stockons 800.000 titres différents pour pouvoir servir au mieux les lecteurs".