Mon compte Devenir membre Newsletters

Amazon poursuivie pour 30 violations de brevets en 2011

Publié le par

La société américaine est soupçonnée d'être passée outre cinq brevets pour concevoir sa tablette Kindle Fire.

Amazon poursuivie pour 30 violations de brevets en 2011

Dans un document destiné aux autorités financières américaines, Amazon révèle que onze entreprises ont déposé plainte à son encontre depuis le début de l'année 2011 pour trente violations de brevets présumées, contre quatre en 2010. À ce jour, deux de ces plaintes ont été annulées par la justice américaine. La dernière plainte en date, déposée au mois d'octobre par la société texane Smartphone Technologies LLC, vise la tablette Kindle Fire, pour laquelle la société est suspectée de violer cinq brevets.

Une autre plainte, déposée en septembre par LVL Patent Group, cible, quant à elle, les applications mobiles développées par Amazon. "Nous contestons ces allégations d'actes répréhensibles et avons l'intention de nous défendre vigoureusement dans cette affaire", martèle le document après l'exposé de chacune des plaintes non classées.

Coïncidence avec cette vague de plaintes, on apprenait le 25 octobre que l'autorité chargée des brevets aux États-Unis, l'US Patent & Trademark Office, validait un brevet de carte-cadeau permettant de restreindre les possibilités d'achats, déposé en 2008 par Amazon. En août dernier, le p-dg du groupe Jeff Bezos déposait une protection pour smartphone. L'amorce d'une contre-attaque ?