Mon compte Devenir membre Newsletters

Amazon : des ventes en hausse de 23% au 1er trimestre 2014

Publié le par

Le géant américain de l'e-commerce a publié ses résultats pour le premier trimestre 2014. Ses ventes ont progressé de 23% par rapport à 2013 sur la même période, atteignant ainsi 19,74 milliards de dollars.

Amazon : des ventes en hausse de 23% au 1er trimestre 2014

Le début de l'année 2014 commence bien pour Amazon. A l'occasion de la publication de ses résultats pour le 1er trimestre, le géant américain du e-commerce a annoncé un chiffre d'affaires de 19,74 milliards de dollars (14,2 milliards d'euros), soit une hausse de 23% par rapport à l'an passé sur la même période. Le bénéfice net, a lui aussi augmenté pour atteindre 108 millions de dollars (77,8 millions d'euros), contre 82 millions de dollars un an plus tôt.

Le fondateur et P-dg d'Amazon, Jeff Bezos s'est notamment réjoui d'une nouvelle dynamique impulsée en 2014, notamment avec le lancement de sa box destinée à équiper les télévisions aux Etats-Unis, la Fire TV, " offrant beaucoup de contenus, incluant notamment notre accord exclusif récemment annoncé avec la chaine de télévision HBO, mais aussi des fonctionnalités innovantes telles que la recherche vocale déjà adoptée par de nombreux partenaires tels que Netflix, HBO Go, Hulu Plus, Crackle et Showtime Anytime".

Jeff Bezos, P-dg Amazon

Ces indicateurs plutôt positifs pour Amazon, détonnent quelque peu avec les conflits sociaux auxquels doit faire l'e-commerçant notamment en Europe, avec la grève initiée par une partie des employés de deux entrepôts du groupe en Allemagne à la mi-avril. Ou encore en Angleterre en fin d'année 2013, où une pétition avait été mise en ligne, afin de demander au P-dg d'Amazon Jeff Bezos, de payer "le minimum vital" le personnel travaillant dans les entrepôts d'Amazon UK.

Des mécontentements également présents aux Etats-Unis et auxquels Jeff Bezos a répondu début avril, dans une lettre aux actionnaires du groupe, proposant la mise en place du programme "Pay to Quit", consistant à offrir jusqu'à 5 000 dollars à toute personne désirant démissionner de son poste, avec un objectif clair : ne conserver que les salariés les plus motivés.