Mon compte Devenir membre Newsletters

Avis consommateurs : Testntrust initie un projet de norme française

Publié le par

Les consommateurs sont plus de 75 % à penser que certains des avis publiés sur Internet sont faux, selon la deuxième étude Testntrust/EasyPanel.

Avis consommateurs : Testntrust initie un projet de norme française

Le comparateur de satisfaction Testntrust a sollicité l’AFNOR pour lancer le développement de la première norme française des avis de consommateurs. "Interrogés sur l’utilité de cette norme, les Français plébiscitent la démarche à 69 %, démontrant ainsi le bénéfice des travaux menés par l’AFNOR pour faciliter l’expression du consommateur sur Internet", explique Testntrust dans un communiqué. "Le processus de normalisation" réunira des représentants des autorités, des syndicats de professionnels ou encore de grands acteurs de l’e-commerce français, précise encore le site.

Testntrust publie également sa deuxième étude sur le sujet, en collaboration avec EasyPanel. Les consommateurs sont désormais plus de 75 % à penser que, parmi les avis publiés sur Internet, certains sont faux. Près d’un quart des internautes consultent toujours les avis consommateurs et 63 % les lisent "parfois", soit un total de 86 % en légère baisse par rapport à l’an passé. Ils sont quand même toujours 90 % à juger les avis consommateurs "très utiles" ou "utiles", mais leur part est en décroissance par rapport à 2010.

Quand on les interroge sur les auteurs présumés de ces faux avis, les consommateurs soupçonnent d’abord "le professionnel concerné ou ses employés" à 55 %, puis les "concurrents de la marque ou du site" à 40 %. À propos des sources présumées des faux avis, les internautes montrent du doigt comme en 2010, les sites d’avis consommateurs, les sites d’hôtels et de restaurants et les sites de vente en ligne.