Mon compte Devenir membre Newsletters

Drivy lève 6 millions d'euros

Publié le par

La startup parisienne spécialisée dans la location de voitures entre particuliers a signé un tour de table de 6 millions d'euros auprès d'Index Ventures et Alven capital.

Drivy lève 6 millions d'euros

Signe de la montée en puissance continue de l'économie collaborative, la startup Drivy, spécialiste de la location de voitures entre particuliers, vient de boucler un tour un nouveau tour de table de 6 millions d'euros auprès de ses investisseurs Index Ventures et Alven Capital. Cette opération porte à 8 millions d'euros l'investissement total dans l'entreprise.

Grâce à cette levée de fonds, Drivy prévoit d'étendre le service à d'autres pays Européens, d'accélérer l'innovation sur sa plateforme tout en renforçant son équipe de collaborateurs en France et en Europe. Des bureaux seront ainsi ouverts en Allemagne et en Espagne dans un premier temps. Lancé en décembre 2010, Drivy connait aujourd'hui une croissance d'activité de l'ordre de 20% par mois, et est parvenu à attirer 250 000 loueurs et locataires en France.

Une réussite imputable au modèle collaboratif de ce service, puisque les gains annuels des propriétaires de véhicules sont estimés en moyenne à 1 000 euros, tandis que les locataires profitent de tarifs globalement moins élevés que chez les loueurs traditionnels (28 euros par jour en moyenne soit environ 30% moins cher que dans les réseaux traditionnels). Tout en s'émancipant des inconvénients de la propriété - entretien, coût du carburant, et dépréciation. Des arguments auxquels seraient plus sensibles les jeunes générations.



Par ailleurs, la location entre particuliers permet de louer assez facilement près de chez soi : la densité de véhicules disponibles permet déjà de trouver une voiture à distance de marche dans les grandes agglomérations françaises. Les évaluations laissées sur la plateforme, seraient à 98% positives, et témoigneraient donc de la satisfaction apportée par ce nouveau mode de consommation.

Selon Paulin Dementhon, co-fondateur et président de Drivy, "conduire sa propre voiture est de loin le mode de déplacement automobile dominant aujourd'hui. Mais des sociétés comme Blablacar, Uber, Djump, Autolib' ou Drivy innovent rapidement et sont en train d'ébranler le paradigme du 'chacun dans sa voiture'. La révolution du particulier à particulier a donné un coup de fouet à la trop lente progression de la voiture partagée. La voiture vendue comme un service pourrait devenir plus pratique et plus répandue que la propriété d'ici la fin de la décennie".