Mon compte Devenir membre Newsletters

Futurise-moi.com transforme le Web en boule de cristal

Publié le par

Le site propose aux internautes de trouver leurs "sosies existentiels" plus âgés de quelques années, pour ainsi, anticiper leur avenir.

Futurise-moi.com transforme le Web en boule de cristal

S'il est un endroit où l'innovation n'a aucune limite, c'est bel et bien sur Internet. Futurise-moi.com en est un exemple, et peut-être la preuve que les rencontres du troisième type n'existent pas uniquement dans les films de Steven Spielberg. Lancé officiellement fin janvier, le concept du site repose sur l'hypothèse que les internautes empruntent des trajectoires de vie que d'autres ont peut-être déjà suivies avant eux. Conçu par l'agence Révolution, Futurise-moi.com propose de retracer en détails les chemins de chacun, et de les comparer pour mieux les regrouper par ressemblances. Une sorte de quête du sosie existentiel, en somme.

Le point d'intérêt se situe dans la recherche d'un sosie plus âgé que soi, pour ainsi imaginer que les années supplémentaires de l'un peuvent être le futur de l'autre. Pour cela, le site comprend une série de questions auxquelles l'internaute doit répondre, plutôt personnelles, puisqu'elles permettent au site de savoir qui ils sont, d'où ils viennent, où ils vont, ce à quoi ils pensent. Mais futurise-moi.com se porte garant de la confidentialité des réponses. Ensuite, l'algorithme du site compare les réponses et en dégage les principales similarités. L'internaute est alors averti du profil qui lui correspond le plus, et libre à lui de rentrer en contact ou non avec son sosie existentiel. 

Très logiquement, plus le nombre de membres inscrit est élevé, plus les probabilités de "matcher" deux profils sont importantes. Et à ce jour, près de 4 000 internautes y sont inscrits. Comparativement aux 7 milliards d'individus peuplant la planète, cela reste certes dérisoire, mais chaque jour le site enregitrerait 200 inscriptions.

Regrettable qu'un tel modèle ne soit pas encore appliqué aux sites internet, peut-être serait-il possible de prévoir la viabilité d'un tel site... et de bien d'autres.