Mon compte Devenir membre Newsletters

Greenweez.com, le business rentable de l'écolo-bio-bien-être

Publié le par

Concentré du meilleur des sites de niches consacré à l'écolo-bio-bien-être, Greenweez.com propose plus de 20 000 références produits, une première pour un site marchand vert, en France. Depuis son arrivée sur le Web, le portail est déjà rentable et connaît une croissance à trois chiffres.

Greenweez.com, le business rentable de l'écolo-bio-bien-être

Tendance de fonds des sociétés occidentales, la prise de conscience écologique et les démarches éco-citoyennes ont investi de nombreux pans de l’économie, y compris l’e-commerce. Mais jusqu’à présent, peu nombreux étaient les acteurs de l’économie numérique à rassembler sur un seul et même site à la fois des produits écologiques et de l’alimentation biologique, à travers un panel de produits aussi vaste que sur Greenweez.com.

En à peine trois ans d’existence, ce portail comprend plus de 20 000 références et prévoit déjà de générer six millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011, contre trois millions un an plus tôt. Si cette croissance ne faiblit pas, son fondateur, Carl de Miranda, a de quoi être optimiste pour l’avenir : « nous doublons notre chiffre d’affaires chaque année depuis le lancement du site, nous sommes déjà rentables et disposons d’une bonne capacité d’autofinancement ».

Les raisons d’un tel succès sont multiples. L’homme tout d’abord. Diplômé de l’École Polytechnique, Carl de Miranda a travaillé un temps dans le secteur de l’environnement par convictions, avant de s’intéresser au développement personnel et de publier un ouvrage sur le sujet. Oui, écologie et bien-être vont souvent de paire. Il n’en reste pas moins ouvert aux opportunités commerciales et suit de près l’évolution de “l’e-commerce vert” : sa rencontre en 2008 avec Romain Roy, son associé, achèvera de le convaincre. Il lève des fonds, injecte des fonds propres dans le site, et Greenweez fait son apparition sur le Web marchand français.

« Ma conviction est que les structures de coût de l'e-commerce permettent de proposer des produits à des tarifs accessibles au plus grand nombre. » En outre, il définit Greenweez.com comme « une agrégation de plusieurs niches d’activités liées aux produits “verts”. »

« En élargissant notre offre produits, on élargit par là même notre cible. » Inévitablement, ses concurrents les plus féroces sont dans l’ordre : Consoglobe, suivi de Nature & Découvertes, et dans une moindre mesure, le site marchand de la chaîne d’épiceries biologiques Naturalia. Malgré cela, la politique produits de Greenweez lui permet de brasser très large jusque dans les petites villes de moins de 5 000 habitants où les e-acheteurs représentent plus de 30 % de sa clientèle et un panier moyen (tous types de clientèle confondus) de 75 euros.

Conscient de l’impact environnemental des approvisionnements en produits, et dans l’idée de pousser la démarche écologique à son paroxysme, Carl de Miranda privilégie avant tout les fournisseurs français, voire européens. Un bémol toutefois, puisque pour certains produits, il procède à des approvisionnements en Asie, « lorsque ça a un sens en termes de coûts ». Loi du marché et des prix bas obligent.

Au final, tout ou presque est disponible sur Greenweez.com à travers les neuf rubriques que sont la Maison, le Plein air, Enfant, Épicerie, Cuisine, Bien-être, Santé, Cosmétique et Énergie. De l’économiseur de douche, aux oreillers, en passant par les vélos électriques, les jouets en bois, les jus de fruits et sodas bio, les huiles essentielles, le sacro-saint Élixir du Suédois, ou les crèmes solaires. Avec un succès plus prononcé pour les produits issus de l’univers de l’équipement de la maison, et de la puériculture. « Aucun réseau de magasins biologiques n’est capable de fournir autant de produits, assure Carl de Miranda. D’autant que 250 nouveautés font leur apparition toutes les semaines. »

Résultat, le succès est au rendez-vous. Chaque année, le site enregistre quatre millions de visites, et plus d’un million d’internautes sont abonnés à sa newsletter mensuelle.

Une réussite que le fondateur du site compte entretenir aussi avec un service client irréprochable. Ainsi la mécanique logistique est bien huilée, et plusieurs collectes de commandes sont réalisées quotidiennement dans les entrepôts d’Annecy – où les bureaux de Greenweez sont également installés – afin d’assurer la livraison des marchandises à ses internautes sous 48 heures : d’une importance capitale pour un cybermarché.

Et dans le souci de rester proche de ses clients, Greenweez.com propose l’accompagnement personnalisé et humain pendant toute la durée de son parcours d’achat sur le site, via un module de chat. Et l’accompagnement ne se limite pas à ses clients.

Chaque année, Greenweez reverse entre 5 % et 10 % de son bénéfice à des associations engagées sur les problématiques environnementales. Si, pour l’heure, les sommes ainsi reversées doivent encore être modestes, gageons que la progression continue de l’activité de Greenweez pourrait lui permettre d’atteindre à l’avenir, des montants bien plus importants.