Mon compte Devenir membre Newsletters

Rentabiliweb confirme la solidité de son modèle

Publié le par

Le groupe a publié son chiffre d'affaires et ses résultats du premier semestre 2010. Porté par un marché de l'e-commerce en bonne santé, Rentabiliweb affiche une croissance de près de 40%.

«Rentabiliweb est un modèle anticrise car il n'est pas tributaire du marché publicitaire». À la présentation des résultats du premier semestre 2010 de Rentabiliweb Group, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, son président, donne le ton. Face à un parterre de financiers, de journalistes, et même de people (comme Bernard-Henri Lévy), il ne cache pas son plaisir à démontrer la solidité de Rentabiliweb, ainsi qu’à en présenter les performances économiques. Et pour cause, le groupe affiche une progression de son chiffre d’affaires de 39,2% sur le premier semestre. Soit 41,1 millions d’euros, contre 29,5 millions d’euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel n’est pas en reste: +51,7%, soit 7,9 millions d’euros.

Bénéficiant d’un contexte certes favorable à l’e-commerce, le groupe n’en possède pas moins des armes redoutables pour continuer de monter en puissance. Positionné sur une activité d’édition de sites (jeux, santé, féminins…), il est aussi un spécialiste de la monétisation d’audiences pour le compte de tiers. Le tout est renforcé par des synergies entre ces activités BtoC et BtoB (enrichissement de l’audience d’un site à l’autre, qualification et exploitation des bases de données, autopromotion, ventes croisées), et mis en équation avec une politique de croissance externe (comme l’acquisition d’Edencast une société spécialisée dans la monétisation d'audience, en août 2010), confère à son président une véritable confiance pour l’avenir. «Nous sommes amenés à rapidement passer le cap des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires».

La foi affichée de Jean-Baptiste Descroix-Vernier pour Rentabiliweb se confirme dans les chiffres. En effet, le groupe possède deux pôles: BtoB et BtoC. Ces derniers enregistrent au premier semestre 2010, une croissance d’activités respective de 41% (17 millions d’euros) et de 59% (24 millions d’euros). La bonne santé des services de monétisation (BtoB) s’explique notamment par le leadership de Rentabiliweb sur le programme de fidélisation de cash back, alors que seulement 15% des utilisateurs y ont recours. Le potentiel reste donc colossal. Pour preuve, Mailorama, filiale de Rentabiliweb qui s’est faite une spécialité du cash back (entre autres), a enregistré une augmentation d’activité de 100% au premier semestre 2010 !

Et du côté de l’activité BtoC du groupe, le bilan est le même. Gameloop, clicbienetre.com, et abrutis.com, (pour lequel Jean-Baptiste Descroix-Vernier « ne s’explique pas le succès »), comptent parmi les sites stars de Rentabiliweb. Leur réussite tient non seulement à la progression de leur audience, mais aussi à l’augmentation de leur panier moyen.

Loin d’être à court d’idées, Jean-Baptiste Descroix-Vernier a annoncé le lancement fin septembre, de Justalove.com. Ce site de rencontres façon « chatroulette », sur un mode speed-dating, est un peu à l’image de son créateur : impertinent et un brin décalé, mais en quête permanente de synergies toujours plus efficaces.