Mon compte Devenir membre Newsletters

Truffaut.com creuse le sillon du multicanal

Publié le par

Du e-commerce en guise de service : c'est la stratégie de l'enseigne Truffaut qui se veut désormais digitale au service des magasins.

Truffaut.com creuse le sillon du multicanal

Truffaut.com a bien poussé : au départ, il s'agissait d'un simple site vitrine. Petit à petit, il est monté en puissance pour faire valoir l'expertise de l'enseigne et relayer les événements en magasins (promotions, animations...). Quinze ans plus tard, en septembre 2012 et après cinq versions différentes, le site du spécialiste du végétal est devenu marchand. Avec un assortiment de 6 000 produits en ligne, dont des plantes, ce qui représente en soi un vrai challenge logistique. Pour autant, il s'agit d'une offre partielle car elle ne correspond qu'à environ 20 % du catalogue magasin (soit 50 000 références au total). " L'objectif n'est pas tant de réaliser des ventes que d'offrir un nouveau service à nos clients ", explique Catherine Jousse, directrice communication en charge du site web de l'enseigne. Objectif : donner plus de visibilité aux produits et susciter l'envie. D'où la qualité des quelque 150 000 photos en ligne. Et le travail réalisé sur l'ergonomie du site. Le consommateur peut consulter l'intégralité du catalogue, acheter en ligne quelques produits, notamment les plus volumineux. Ou encore voir la disponibilité d'un article précis dans le magasin le plus proche de chez lui. " Tous les jours, nous réactualisons le site, en fonction de l'offre de nos points de vente, qui varie forcément beaucoup en raison de la saisonnalité de l'activité ", ajoute-t-elle.

La recherche produit peut aussi s'effectuer sur le critère du prix. " En toute transparence, l'internaute a ainsi accès au montant de l'article, qui peut être promotionné en magasin ou sur le Net... À lui de choisir la meilleure option ", poursuit-elle.

Aux manettes : Itelios pour la plate-forme e-commerce et Compario pour la gestion du catalogue produits et de l'animation marketing. Des prestataires qui ont bien compris l'enjeu du multicanal pour l'enseigne, à savoir, drainer du trafic en magasin. C'est pourquoi ils ont rajouté, au printemps, la fonctionnalité click and collect. Depuis, le client peut donc réserver le produit sur le Web et aller le chercher en magasin. " Il ne sera débité qu'au moment où il aura récupéré sa commande ", précise Catherine Jousse. Mis en place dans 50 % du réseau (57 établissements pour 480 M€ de chiffre d'affaires), l'outil sera entièrement déployé d'ici à la fin de l'année. Ses bienfaits apparaissent évidents. " Une fois sur place, les consommateurs achètent bien souvent un article de complément ", confirme-t-elle. Et une fois chez eux, avec leurs achats, ils reviennent consulter le site mais cette fois pour du conseil et de l'expertise. À leur disposition : vidéos de démonstration, fiches conseils, calendriers du jardinier... Cette stratégie digitale semble porter ses fruits puisque le site récolte quelque dix millions de visiteurs uniques par an. Une manne cultivée par le spécialiste qui renforce ses liens de proximité via de la communication sur un autre canal, celui des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest). Et la communauté Truffaut a germé : 40 000 fans à date !