Mon compte Devenir membre Newsletters

VeryChic perce dans la vente privée de prestations hôtelières

Publié le par

Lancé en 2011 par Hervé Lafont, entrepreneur reconnu et fondateur de OneDirect, Nicolas Clair, ancien directeur général de Splendia et Charles Decaux, précédemment responsable du développement international de PriceMinister, VeryChic compte déjà 5 000 réservations à son actif.

VeryChic perce dans la vente privée de prestations hôtelières

Une invitation au voyage et au luxe. C'est ce que propose le site VeryChic, grâce à une offre de ventes privées de nuitées "d’hôtels extraordinaires". La plateforme de distribution offre à ses clients une sélection d’hôtels remarquables, selon différents critères, tels qu'une très bonne localisation ou encore un excellent service. Actuellement, plus de 200 hôtels sont déjà partenaires et 300 000 membres ont rejoint VeryChic depuis sa création.

Originalité du positionnement du portail, il est entièrement dédié à la prestation hôtelière, avec une offre volontairement restreinte et très haut de gamme. "Aujourd’hui les clients ont changé la manière dont ils réalisent leurs achats dans le secteur du voyage. Le secteur est passé du tout packagé au tout réalisé sur mesure par les clients eux-mêmes", analyse Nicolas Clair, cofondateur. L’idée affichée par VeryChic est donc de se mettre en rupture avec la consommation de masse. "Nous nous positionnons presque comme un label de qualité", ajoute-t-il.

En ligne, les hôtels proposés le sont de par leur caractère exceptionnel, soit parce qu'ils sont placés à proximité immédiate des centres d’intérêts de la destination, soit parce qu'ils proposent un niveau de service au-dessus de la moyenne. "Nous sommes sur le terrain tout le temps pour visiter les hôtels. Et nous cherchons un élément saillant sur lequel nous allons pouvoir bâtir une histoire : un restaurant exceptionnel, une piscine sur le toit, etc.", souligne le cofondateur du site.

L’équipe, composée de 15 personnes, dont cinq commerciaux, s'attache ainsi à sillonner les destinations pour sélectionner les meilleurs hôtels. Pour une destination comme Prague ou Rome, les chefs de produits visitent environ 25 hôtels pour en proposer in fine trois ou quatre à la vente.

Lancé en 2011, VeryChic propose une mécanique de vente privée bien huilée. Les ventes durent entre sept et dix jours, et permettent de réserver une prestation hôtelière dans un délai compris entre trois et six mois. Quant au modèle économique, il est relativement classique. Le site prend une commission sur la vente des nuits d’hôtel de l’ordre de 20 %. Deux sortes de clients viennent acheter sur le portail : les habitués des hôtels de luxe et les clients plus occasionnels, qui profitent de l’opportunité d’une vente privée pour découvrir ce type de prestations et d’expérience.
"Nous intervenons pour aider les hôteliers à remplir des chambres qui ne le seraient pas. Pendant une période très courte, nous faisons un marketing exclusif et intensif de l’hôtel. En échange de cet effort de communication, nous demandons à l’hôtel de nous donner des prix de 30 à 50 % inférieurs, voire parfois plus, sur le prix normal pratiqué", explique Nicolas Clair.

À ce jour, les résultats sont satisfaisants : 400 000 inscrits, beaucoup de bouche-à-oreille, environ 5 000 réservations réalisées, soit 15 000 nuitées générées, les réservations étant en moyenne de trois nuits. Le panier moyen est aussi relativement élevé, de l’ordre de 500 euros, avec de gros écarts en fonction de la saison touristique. Au total, en 2012, le site devrait réaliser un volume d’affaires de 5 millions d’euros.
Actuellement développé sur les fonds propres des trois associés fondateurs, le site a fait le choix d'externaliser tous les aspects technologiques. "L’avantage technologique est assez faible dans notre secteur. Le site a été réalisé par Orchestra, qui en a parfaitement créé les fonctions organiques", souligne le dirigeant. En agissant ainsi, VeryChic peut se concentrer sur son cœur de métier, "sécuriser la relation avec les hôtels et fidéliser les clients que nous leur envoyons", précise Nicolas Clair.

Actuellement en projet, une version du site pour les tablettes devrait voir le jour en octobre, avec comme ambition de particulièrement mettre en valeur l'expérience utilisateur et les contenus.