Mon compte Devenir membre Newsletters

Voyages-sncf.com renforce sa stratégie digitale

Publié le par

La société du groupe SNCF a présenté sa stratégie de développement pour les trois années à venir. Elle mise notamment sur les nouveaux usages digitaux comme les réseaux sociaux et le m-commerce.

Voyages-sncf.com renforce sa stratégie digitale

S'il est un fleuron français dont la santé financière est au top, c'est bien la société du groupe SNCF : Voyages-sncf.com.
Son volume d'affaires en 2010 a atteint 2,8 milliards d'euros, soit une progression de 18 % par rapport à 2009. Dans ce montant, il faut distinguer d'une part le chiffre d'affaires de l'activité "trains" qui a généré 2,575 milliards d'euros, et l'activité "agence de voyages" qui n'a engrangé "que" 226 millions d'euros, en baisse de 4 %.
Un calcul simple permet ainsi d'estimer le panier moyen de Voyages-sncf.com à 47 euros. Si ces chiffres sont encourageants pour l'entreprise, elle compte bien les inscrire dans la durée grâce à une stratégie s'appuyant sur les nouveaux usages du digital commerce.
En clair, le m-commerce et les réseaux sociaux seront au cœur de sa stratégie de développement, tandis qu'une haute qualité de services et de relation client, devrait lui permettre de parfaire l'ensemble. 

« Les réseaux sociaux ne sont plus un choix, mais une obligation », assure Yves Tyrode, directeur général de Voyages-sncf.com. C'est pourquoi en mai dernier, la société a lancé un fil Twitter, a complètement relooké sa page Facebook en y intégrant de nouveaux services comme des bons plans voyages, des jeux, et "Léa", un avatar d'aide à l'utilisation du site Voyages-sncf.com.
Mais là n'est pas tout. Dès septembre, une application Facebook baptisée "Petits voyages entre amis" permettra d'organiser de A à Z, des voyages à plusieurs. En accédant à l'application, l'internaute aura la possibilité de visionner horaires et tarifs des trains, tout en les soumettant à l'approbation de ses amis de voyages. Il lui suffira alors de les sélectionner dans sa liste personnelle d'amis.
Seul le paiement final ne pourra être effectué via Facebook, l'internaute sera renvoyé sur Voyages-sncf.com. Pour Julien Codorniou, directeur des partenariats chez Facebook, « c'est la preuve que nous sommes un distributeur de trafic qualifié et recommandé pour les sites e-commerce ».

M-commerce : un levier de croissance prometteur

Selon le directeur général de Voyages-sncf.com, Yves Tyrode, « 10% de l'audience de notre site provient des mobiles. Une audience qui ne se substitue pas au nombre de visiteurs du site Internet classique ».
Et sur les cinq premiers mois de l'année 2011, le volume d'affaire généré depuis les mobiles s'élèverait à 20  millions d'euros, en hausse de 100 % à la même période, un an auparavant.
Des métriques qui ne sont pas passées inaperçues puisque Yves Tyrode a choisi d'intensifier ses efforts sur ces nouveaux canaux de vente : « Nous avons accéléré le déploiement des applications mobiles sur les différentes plateformes, Blackberry, Apple, Android et ce mois-ci sortira l'application pour les terminaux équipés de Windows Phone 7 de Microsoft ».
Autre tendance forte, les tablettes et notamment l'iPad. Car si 82 % du volume d'affaires depuis les mobiles provient de l'iPhone, la tablette d'Apple représenterait déjà 10 % du volume d'affaires en à peine quatre mois d'existence.  

Reste un point sur lequel Voyages-sncf prend des risques : le paiement. 
Yves Tyrode a en effet annoncé un "basculement progressif" vers le 3D Secure. Une opération qui ne se fera assurément pas du jour au lendemain, mais sur plusieurs mois, voire plusieurs années. En attendant, l'internaute aura le choix de payer via le mode 3D Secure, ou pas.