Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

AppNexus étend son initiative pour la qualité de l'inventaire publicitaire et s'associe à White Ops

Publié par le - mis à jour à
AppNexus étend son initiative pour la qualité de l'inventaire publicitaire et s'associe à White Ops
© ©psdesign1 - stock.adobe.com

AppNexus, spécialisé dans les technologies internet, annonce un partenariat avec l'entreprise de cybersécurité White Ops, afin de bloquer le flux de revenus publicitaires des cybercriminels.

  • Imprimer

AppNexus adopte la couche technologique de l'éditeur White Ops, spécialisé dans la sécurité, pour renforcer la prévention de la fraude au sein de sa marketplace et permettre à l'équipe en charge de la qualité de l'inventaire de mener des recherches avancées sur les discours haineux, les "fake news" et les nouveaux formats de contenu natifs et vidéo.

"Le seul moyen de mettre fin à la fraude publicitaire sur le web est de repenser le système d'incitation économique, déclare Brian O'Kelley, CEO d'AppNexus. En adoptant la technologie de prévention et de détection de pointe de White Ops, nous tirons parti de toute l'étendue de notre place de marché pour contrer les acteurs malveillants, avant et non plus après, qu'ils ont escroqué l'annonceur. Nous faisons de ce système une norme chez AppNexus et espérons que d'autres entreprises suivront le même chemin afin de rendre la fraude publicitaire trop coûteuse et, in fine, punitive, pour les fraudeurs."

Actuellement, les acteurs malveillants emploient diverses techniques pour détourner les revenus des éditeurs légitimes, comme la création de sites web uniquement conçus pour générer des recettes publicitaires. Les cybercriminels peuvent également générer du trafic et le revendre aux éditeurs: si le trafic paraît humain et échappe aux systèmes de détection, il génère des revenus pour les éditeurs, mais également pour les fraudeurs.

"Nous espérons que toutes les entreprises majeures de l'écosystème se joindront à nous afin de faire de White Ops un standard pour éradiquer la fraude sur internet, poursuit Brian O'Kelley. Celle-ci est omniprésente en raison du grand nombre de points d'entrée, ainsi, partager davantage les données permettra de stopper plus facilement les acteurs malveillants à travers l'ensemble des marketplaces. L'approche actuelle permet d'agir après que la fraude a eu lieu. Ce n'est pas le bon système d'incitation. Il est temps que les marketplaces mutualisent leurs forces afin de rendre le coût de la fraude prohibitif et empêcher les cybercriminels d'en tirer profit."


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet

Techno & UX

Par José Roda

Tout ou presque peut être suivi, décrypté, analysé. De la connaissance des attentes clients à l'adaptation du parcours, une méthodologie rigoureuse [...]

Techno & UX

Par Stéphanie Marius

À quatre ans tout juste, la plateforme de prise de rendez-vous médicaux Doctolib compte sur un réseau de 32 000 médecins et enregistre 12 millions [...]