Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Leroy Merlin propose à ses clients de deviser en ligne

Publié par le
Leroy Merlin propose à ses clients de deviser en ligne

L'enseigne de bricolage s'appuie sur une solution développée par Cameleon Software.

  • Imprimer

Leroy Merlin déploie la solution Cameleon sur son portail en ligne pour permettre aux internautes de construire leurs projets et de les deviser via Internet. Alors que la solution Cameleon équipe depuis cinq ans les conseillers de plus de 110 magasins, Leroy Merlin choisit d'étendre l'utilisation de cette solution pour accompagner le développement de ses ventes sur Internet.

Un client qui souhaite rénover des cloisons, par exemple, peut renseigner des informations comme la hauteur sous plafond, les dimensions de la pièce ou le nombre de portes et de fenêtres. Une liste d'articles nécessaires à la réalisation de ses cloisons sera générée. La liste recommandée tient compte des articles disponibles dans le magasin le plus proche du domicile de l'internaute, précise le communiqué.

Sur le même sujet

Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2
Techno & UX
Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2

Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2

Par Bouziane Hamzi, chef de projet fonctionnel, BU e-commerce - Keyrus

Dans leur quête de l'expérience client parfaite, les e-commerçants sont confrontés à l'un des vecteurs les plus importants d'insatisfaction [...]

BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS
Techno & UX
BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS

BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS

Par Dalila Bouaziz

Depuis ce mercredi 9 mai, la solution Paylib propose une nouvelle fonctionnalité de paiement mobile entre particuliers. Il sera désormais possible [...]

Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?
Techno & UX
Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?
naka - stock.adobe.com

Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?

Par Matthieu Muraccioli, head of business development chez Doofinder

Google indiquait déjà en 2016 que 20% des recherches sur son application Android aux États-Unis étaient vocales. Pour autant, cela augure-t-il [...]

La rédaction vous recommande